Ghardaïa

la famille de Kamel Eddine Fekhar saisit Ban Ki-Moon



La famille de Kamel Eddine Fekhar a appelé, ce samedi 5 mars, le secrétaire général de l’ONU à intervenir auprès du gouvernement algérien pour obtenir la libération du militant et ancien responsable du bureau régional de la LADDH à Ghardaïa.

Fekhar est « accusé par les autorités algériennes parce qu’il demande la protection des droits des Mozabites, connus pour leurs particularités puisque ce sont des Amazighs, et des Ibadites », explique la famille dans une lettre envoyée à Ban Ki-Moon à la veille de sa visite à Alger. Pour elle, Kamel Eddine Fekhar est également détenu à cause de sa lettre envoyé à Ben Ki-Moon le 2 juillet 2015.

Plus de 90 personnes sont actuellement détenues dans les prisons de Ghardaïa et El Menaa pour leurs idées, selon la famille Fekhar. « Un nombre important d’entre eux a été arrêté parce qu’il faisait la prière en compagnie du Dr. Kamel Eddine Fekhar », assure-t-elle.

Arrêté début juillet après les violents événements de Guerrara, Kamel Eddine Fekhar est accusé de constitution d’association de malfaiteurs pour atteinte à la souveraineté de l’État, à l’unité nationale, à la sûreté de l’État, d’attroupement armé et non armé et d’incitation au meurtre.

Cet article Ghardaïa : la famille de Kamel Eddine Fekhar saisit Ban Ki-Moon est apparu en premier sur TSA Algérie.


Lire la suite sur Tout sur l'Algérie.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites