Le WAB accède en Ligue 2

Boufarik en liesse



Ne dit-on pas que les grands ne meurent jamais ? C’est le cas du club phare de la ville des oranges. Après 10 années de purgatoire, l’équipe de la Mitidja retrouve l’antichambre de l’élite. Samedi 21 mai 2016. Stade de Boufarik. 17h. La fin du match est saluée par une foule en délire, le WAB vient de battre le NRBR Reghaïa par 2 buts 0. L’attaquant Lakroum Sid Ali a inscrit les deux buts de son équipe et est considéré comme le buteur de la saison. L’euphorie a commencé d’abord dans le stade avec des cris de joie des supporters qui chantaient : «Campeones ! Campeones !». Après, une marée humaine convergeait vers le centre-ville et grossissait au fil des minutes. La fête a commencé par de longues processions de véhicules et de motos qui se dirigeaient vers les lieux de rendez-vous El Fouara et les boulevards Allili, Bouguerra et Souidani. Les autres artères de la ville étaient envahies par des jeunes fans enthousiastes qui s’égosillaient en criant «Campeones ! Campeones !» ou «El Widad Rahi Wallat», des chants traditionnels des Ultras arborant des fanions aux couleurs fétiches du club. «Regardez comme c’est beau et émouvant de voir toute une ville en communion et en liesse, comme ce fut le cas avec l’équipe nationale», déclare sous l’émotion Ahmed, fervent supporter du WAB, et d’ajouter : «Nous avons attendu longtemps, notre équipe a souffert le martyre pendant dix longues années. Mais cette saison, la volonté de vaincre était très forte du côté du staff, des joueurs, ainsi que chez ceux qui ont su gérer avec force le club.» Boufarik était en fête le samedi soir et cela a duré tard dans la nuit, où les youyous fusaient de partout. Pour les Boufarikois, tous âges confondus, les derniers jours ont été vraiment pénibles, mais les joueurs Vert et Orange croyaient dur comme fer que cette fois-ci était la bonne et ils ne juraient que par la victoire afin d’arracher cette accession qui était le rêve de tout un chacun. Aujourd’hui, le WAB semble décidé à reconquérir la place qui fut la sienne.  


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites