Djelfa/ Il faut voter pour bénéficier du… couffin de Ramadhan



C’est une drôle de mesure que vient d’imposer l’APC de Messaad dans la wilaya de Djelfa aux franges les plus nécessiteuses de notre société. Dans une note rendue publique par cette APC, il est demandé aux démunis qui ne mangent pas à leur faim de présenter un document prouvant qu’ils se sont inscrits sur les listes électorales, en prévisions des prochaines élections législatives, s’ils veulent bénéficier des couffins du Ramadhan. 

Diffusée et partagée sur les réseaux sociaux, cette instruction locale a suscité une vive polémique et soulevé l’indignation de l’opinion publique. Beaucoup de commentateurs ont vu dans cette mesure une instrumentalisation de la précarité des Algériens pour les contraindre à voter aux prochaines élections afin d’éloigner le spectre d‘une abstention qui ridiculiserait les autorités politiques. Pour l’heure, le ministère de l’Intérieur n’a pas encore réagi face à cette mesure arbitraire qui n’est guère conforme à la législation algérienne. La carte de vote ou l’inscription sur les listes électorales ne sont nullement des documents administratifs exigés par les collectivités locales pour répondre aux besoins de la population. Le boycott d’une élection relève du libre arbitre du citoyen. Il est le seul souverain pour décider s’il veut participer ou non à ce processus politique.


Lire la suite sur Algérie Focus.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites