Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

CR Belouizdad

Le CSA en situation de blocage



Le club sportif amateur (CSA) du CR Belouizdad se trouve dans une situation critique depuis sept mois. Selon un membre du CSA présidé par Mohamed Belaïd, la DJS de la wilaya d’Alger n’a pas tranché pour assainir cette crise. C’est du jamais vu, il existe actuellement deux CSA au CRB, celle présidée par Mohamed Belaïd et l’autre par Karim Chettouf. Ce malheureux conflit a provoqué une situation de blocage. Les membres qui se sont présentés hier à notre rédaction jugent que la DJS d’Alger a failli à sa mission par rapport à la non-application du décret exécutif : «C’est l’assemblée générale élective du 12 février qui a élu Mohamed Belaïd qui est légale. Pour cela, nous réitérons nos appels au wali d’Alger et au DJS pour appliquer la loi, notamment l’article 18 du décret 1574 qui stipule : ‘‘L’assemblée générale extraordinaire est convoquée par le président du club élu, ou en cas de conflit interne par l’administration locale chargée du sport par les deux tiers des membres statutaires de l’assemblée générale du club.’’» Les contestataires du CSA/CRB sous la présidence de Mohamed Belaïd dénoncent le silence de la DJSL qui n’a pas clarifié sa position concernant ce problème qui perdure. A ce titre Mokhtar Kalem, ancien président du CSA/CRB, a pour sa part saisi par courrier le wali d’Alger en juin dernier pour dénoncer les dysfonctionnements au sein de la DJSL et de la DRAG. «Nous avons été étonnés d’apprendre auprès de la DRAG l’existence d’un autre dossier engagé par des personnes qui auraient tenu une assemblée parallèle pour retrait de confiance à notre bureau légalement représentatif. Vos services auraient jugé sur la base des pièces et non les avis approximatifs des uns et des autres», note l’ancien avant-centre du grand Chabab et de l’équipe nationale. Un mois après avoir saisi le wali d’Alger, Kalem a transmis une correspondance au directeur de la jeunesse, des sports et loisirs de la wilaya d’Alger avec copie au MJS pour apporter d’autres clarifications qui sont restées sans suite : «Notre assemblée générale élective, tenue au complexe sportif du Caroubier, reste la seule valable, et non pas celle d’ ‘‘Aït Saada’’ qui n’est pas un siège officiel. Les personnes ayant assisté à cette assemblée générale ne sont pas en règle puisqu’elles ne se sont pas acquittées de leurs cotisations depuis sept années. En plus, le décret 1574 ne mentionne nulle part un quelconque retrait de confiance.» Enfin pour conclure, Kalem précise au DJSL : «Vos collaborateurs vous ont mal informé de ce dossier, soit par manque de maîtrise de la réglementation ou tout simplement par complaisance. Pour cela, nous vous sollicitons une nouvelle fois pour que justice soit faite.»  


Lire la suite sur El Watan.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites