Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Ouyahia 

« Il faut accepter de manger ce que nous avons chez nous »



L’État va reprendre le programme de développement agricole décidé par le président Bouteflika, en 2009, mais qui est peu mis en œuvre depuis. L’annonce a été faite par le premier ministre Ahmed Ouyahia, ce lundi 21 septembre, au Conseil de la nation (Sénat) à Alger.

| LIRE AUSSI : « La dictature des slogans est terminée »

À Biskra, en février 2009, Bouteflika avait ordonné l’effacement des dettes des agricultures et des éleveurs et a annoncé le lancement d’un plan pour « le renouveau de l’économie agricole ».

« Nous avons décidé d’exploiter toutes les terres agricoles. La dictature des slogans est terminée », a déclaré Ahmed Ouyahia. Il a confirmé la réinstauration du soutien de l’État aux éleveurs pour l’achat de l’aliment de bétail. Une mesure applicable à partir du 1er janvier 2018.

En pleine campagne pour les législatives de mai 2017, Ouyahia avait, au nom du RND dont il est secrétaire général, promis d’aider les éleveurs. « C’est peut-être une question de chiffres dans les bureaux climatisés. Dans les Hauts Plateaux, cela concerne la vie de 14 millions d’habitants. Il s’agit d’éloigner le spectre de la faillite pour des centaines de milliers de familles », a-t-il argué ce lundi au Sénat.

« Même les colons ne sont pas venus dans vos contrées » !

Il a rappelé que l’État possède 178 fermes pilotes qui s’étalent sur une superficie de 200 000 hectares. « Il s’agit là des meilleures terres d’Algérie, à l’abandon. Heureusement que nous avons protégé ces terres. Depuis plus de six mois, nous avons entamé l’exploitation des fermes pilotes grâce à des concessions accordées à des investisseurs algériens ou en partenariat avec des étrangers. Nous allons poursuivre la même politique pour ce qui reste des fermes relevant du domaine de l’État », a-t-il annoncé.

Ahmed Ouyahia a précisé que l’État exploite de vastes surfaces agricoles dans les Hauts Plateaux et dans le sud du pays.

« Quelqu’un m’a dit que c’est le retour des colons. Je lui ai répondu que même les colons ne sont pas venus dans vos contrées. En lui simplifiant les choses, je lui ai dit que nous ramenons la poudre de lait de l’autre bout du monde (Nouvelle Zélande). Un éleveur qui vient avec 20 000 vaches laitières dans une wilaya va contribuer à la création de milliers de postes d’emploi et à la réduction de la facture d’importation de la poudre de lait », a expliqué Ouyahia.

Il a évoqué de nouveaux projets de transfert d’eau, à partir de la nappe albienne du sud du pays, vers les Hauts plateaux pour « une meilleure exploitation agricole » et pour l’amélioration de la distribution de l’eau potable destinée à la consommation des ménages.

Les pommes de Bouhmama plus chers

Ouyahia a fait un plaidoyer en faveur de la production nationale agricole et industrielle. « Si nous voulons développer le pays, il faut accepter de manger ce que nous avons chez nous. Même les Européens n’ont pas pu vaincre les Chinois. Donc, nous ne pouvons pas prétendre les vaincre nous aussi sur le terrain des prix compétitifs. Mais, nous devons encourager le produit national en lui donnant la priorité dans les marchés publics », a-t-il dit. Il a cité l’exemple des fruits.

« Un ami nous a reproché d’avoir imposé une licence d’importation aux pommes. Pour lui, cela a entraîné la hausse des prix des pommes de Bouhmama (Khenchela). Et, bien, tant mieux que le prix des pommes de premier choix de Bouhmama augmente. Soyez patients, dans une année ou deux, vous allez manger les pommes de Bouhmama en les achetant à des prix plus bas. Quand tu savoures cette pomme, pense combien de tes compatriotes vont ‘manger du pain’ grâce à toi », a souligné Ouyahia.

Ouyahia : « Il faut accepter de manger ce que nous avons chez nous »


Lire la suite sur Tout sur l'Algérie.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites