Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Plan d'action du gouvernement

Les sénateurs demandent davantage d'éclaircissements sur le financement non-conventionnel 



Les sénateurs intervenant à l'issue de la présentation du Plan d'action du  gouvernement, adopté jeudi par l'Assemblée populaire nationale (APN), ont unanimement mis en avant la pertinence et l'efficacité des mesures prises  par le gouvernement pour faire face à la crise économique et financière  actuelle. 

Ils ont appelé par ailleurs le gouvernement à fournir davantage  d'éclaircissements quant à sa décision d'amender la loi sur la monnaie et le crédit pour permettre à la Banque centrale d'emprunter au Trésor public  des sommes devant être injectées dans l'économie nationale en vue de  financer les projets programmés et relancer la croissance dans les  différents secteurs. 

Dans ce contexte, le membre du Conseil de la nation, Abbas Bouamama du  Rassemblement national démocratique (RND) a déclaré "soutenir et saluer  toutes les solutions apportées par le plan d'action du Gouvernement au  profit de l'économie nationale", affirmant que ce plan était un plan  "ordinaire" intervenant dans "une conjoncture exceptionnelle.

Pour sa part, le sénateur Ahmed Bouziane (tiers présidentiel) a qualifié  le plan d'action du Gouvernement d'"ambitieux", avant d'appeler le gouvernement à ne pas se limiter au financement non conventionnel en  trouvant d'autre alternatives, mettant en exergue dans ce sens le secteur  agricole qui devrait faire l'objet de davantage d'intérêt et  d'investissements car constituant une sérieuse alternative économique. 

 La sénatrice Louisa Chachoua du tiers présidentiel a affirmé, quant à  elle, que le plan d'action du Gouvernement pourra en dépit la conjoncture dans laquelle il a vu le jour, réaliser "une véritable avancée économique"  et relever le "défi de l'édification d'une économie forte", avant d'ajouter  que le recours au financement non conventionnel était "une décision  judicieuse" à même d'éviter au pays le recours à l'endettement extérieur et  épargnera les citoyens de faire face à plus d'impôts pour financer le  Trésor public. 

Belkacem Kara du Front de libération nationale (FLN) a indiqué que le  gouvernement devra, en plus du financement non conventionnel, faire bon  usage des 100 milliards de dollars de réserves de change, en les utilisant  dans le financement et le développement de l'économie nationale. 

De son côté, Mustapha Djeghdali du même parti a évoqué les fonds en  circulation sur le marché parallèle, appelant le Gouvernement à ne ménager  aucun effort pour recouvrer cette importante masse financière, et proposant  un changement des billets de banque en circulation.

Moussa Tamdar Taza (FFS) a, pour sa part, critiqué le recours du Gouvernement au financement non conventionnel. "La planification fait défaut dans l'actuelle politique économique", a-t-il estimé s'interrogent si le financement non conventionnel était "le seul moyen et l'unique issue  de sortie de la crise, ou plutôt une fuite en avant".

Le sénateur Ali Belouat du RND a demandé plus de précisions sur le  financement non conventionnel à la lumière des craintes émises par les économistes concernant les répercussions d'une telle mesure.

"Le  Gouverneur de la Banque d'Algérie, en sa qualité d'expert en finances, aurait dû intervenir pour expliquer cette mesure en fournissant des données  économiques rassurantes", a-t-il ajouté.

Les différentes interventions des membres du Conseil de la nation ont été  axées sur les problèmes et questions intéressant leurs wilayas respectives,  dans les secteurs de l'Education, de la santé, de l'Habitat, de l'Agriculture et des Travaux publics.

Le débat du Plan d'action du Gouvernement se poursuivra jusqu'à mardi, le  Premier ministre devant répondre aux interrogations des sénateur mercredi  après-midi avant le vote dudit Plan.


Lire la suite sur APS.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites