Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Vers le limogeage de la ministre de la Poste et des TIC Houda-Imane Feraoun ?



Par Karim Bouali – Le gel du projet de loi sur les TIC par le gouvernement, la veille de sa présentation devant le Parlement, est-il le prélude au limogeage de la ministre de la Poste et des TIC, Houda-Imane Feraoun ? Des experts de ce secteur névralgique, sollicités par Algeriepatriotique, ont affirmé que la décision d’Ahmed Ouyahia de geler la nouvelle mouture proposée par la ministre pourrait être le signe d’un imminent remaniement à la tête de ce département. Nos sources s’appuient, dans leur analyse, sur deux antécédents qui ont concerné deux prédécesseurs de l’actuelle ministre, Moussa Benhamadi et de Zohra Derdouri, dont les projets de loi avaient été également gelés et qui furent à leur tour remerciés.

Le gel in extremis du projet de loi que la ministre de la Poste et de TIC devait présenter devant les députés ce lundi était prévisible. De nombreuses voix s’étaient élevées pour dénoncer une «copie conforme» de la loi 2000-03 du 5 août 2000, qui est considérée comme le texte de référence à appliquer pour sortir le secteur des télécommunications de la situation désastreuse dans laquelle l’ont mise les différents ministres qui se sont succédé à la tête de ce département après Amar Tou. Les experts relèvent que la mouture «concoctée» par Houda-Imane Feraoun est «une pâle copie» de la loi 2000-03 qui a permis à la téléphonie mobile de passer de quelques milliers d’abonnés à 40 millions en 2017, grâce aux dispositions contenues dans celle-ci.

Néanmoins, la non-application des alinéas relatifs à internet a énormément retardé son développement, jusqu’à classer l’Algérie parmi les derniers pays au monde dans ce domaine. Or, l’actuelle ministre a tout fait pour décourager les opérateurs nationaux qui aspirent à participer à l’essor des nouvelles technologies de l’information et de la communication, si bien qu’elle ne les a même pas sollicités pour une concertation avant «l’élaboration» – qui n’en est pas une, en réalité – de la «nouvelle» loi.

Le Premier ministre semble avoir été convaincu par les nombreux experts et conseillers qui ont mis en avant l’inutilité de la nouvelle mouture et la nécessité de mettre en application la loi 2000-03, faisant ainsi gagner un temps précieux au pays qui souffre de l’incompétence criante de la ministre.

K. B.

L’article Vers le limogeage de la ministre de la Poste et des TIC Houda-Imane Feraoun ? est apparu en premier sur Algérie Patriotique.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites