Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Premier colloque national sur la créativité littéraire samedi prochain à Djelfa



 La wilaya de Djelfa abritera samedi prochain la première édition du colloque national sur la créativité littéraire, qui portera cette année le nom du romancier et journaliste local Ahmed Ben Seghir, ont annoncé mardi les organisateurs. La manifestation a pour principal objectif de promouvoir la créativité littéraire à l’échelle nationale, tout en offrant l’opportunité aux talents de la wilaya de Djelfa d’échanger leurs idées et expériences avec leurs confrères des autres wilayas, a indiqué à l’APS le directeur de la maison de la culture "Ibn Rochd", Laid Djellal. "La région a donné naissance à de nombreux talents primés au double plan national et international", a-t-il considéré. Ce colloque d’une durée de deux jours se veut également "un cadre de compétition pour les créateurs participant tant dans les domaines de la prose que de la poésie", a-t-il ajouté, non sans souligner l’autre but  assigné à terme à ce séminaire, qui est celui d’être institutionnalisé événement national annuel réunissant toutes les figures nationales littéraires pour débattre de la situation de la créativité en Algérie. "Des personnalités littéraires et artistiques connues à l’échelle nationale ont été invitées à ce colloque, qui aura pour thème principal :  Le discours soufi dans la littérature algérienne contemporaine", est-il signalé. Le romancier et journaliste défunt Ahmed Ben Seghir (1970-2007) était originaire de la wilaya de Djelfa. Diplômé de l’Institut d’archéologie d’Alger, le défunt avait, néanmoins, choisi de travailler dans le secteur de la presse. Il était un membre actif de la scène journalistique locale, en ayant notamment participé, avec un groupe d’amis, à la création du premier magazine hebdomadaire local du nom "Dounia El Djazair", avant de devenir membre de la rédaction "Ousbouiyatte Biladi", tout en ayant également pris part à la création d'"Ousbouiyatte Assafir". Ce jeune auteur, décédé à la fleur de l’âge suite à un arrêt cardiaque, travaillait également comme correspondant de presse pour de nombreux titres nationaux, tout en ayant à son passif d’innombrables écrits dans des quotidiens nationaux. Son talent créatif lui a valu de nombreuses participations dans des rencontres littéraires nationales. Il est notamment l’auteur d’un recueil de nouvelles, intitulé "Adjrass El Makane".                 Culture


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites