Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

L’astronaute algérien bloqué sur la lune !



khhhchh… (sous-titrage pour non-voyants et dialogue pour sourds : bruit de parasites d’ondes spatiales) … Allo. L’Algérie ? Je vous parle depuis Alcomsat ! Le satellite algérien a été lancé avec succès depuis la station Xichang en Chine. Nous avons réussi chers compatriotes. On les a rattrapés, Neil Armstrong, Youri Gagarine, Lika, et ces chintoks qui ne nous croyaient même pas de bons maçons pour nous avoir fait nos cités et même des yeux ridés. Ma parole, haq zaouia, nous sommes les meilleurs. Nous, on fait dans la dentelle. Voilà finalement pourquoi on ne colmate pas les trous des autoroutes. C’est que l’on envoie carrément des fusées, dans l’espace, depuis la muraille de Chine et nous allons tous voler. A vrai dire, plutôt le bled qui est la septième merveille du monde. Mes frères, l’Algérie regarde vers le futur et a dédié Alcomsat notamment aux télécommunications, la télédiffusion et l’internet. Ça sera génial, la folie. La guerre des étoiles. Le pied, quoi. Les élèves pourront à satiété diffuser et partager les vidéos dansant dans les écoles le way way, et la risala de la mouâalima Sabah. Il faut s’attendre qu’aux icones du fil d’actualité nationale de notre monde bleu, comme Ikram, Abdelkader, Zaki ghaoual (Zaki fais vite - sous-titrage pour non-voyants-), vont s’ajouter bien de nouveaux héros, des zéros, des Zorro. D’autant que la dame du net, n’a pas activé l’accord parental. De quoi ne point sous-estimer les aptitudes spatiales des satellites de nos têtes. L’exemple de choffo-choffo (sous-titrage pour non-voyants : regardez-regardez) de Rachid Nekkaz, est d’une irréfutable preuve que nous autres algériens, trouvons bien notre compte sur le virtuel. Qui a dit que les Algériens ne vivent pas sur la lune ? Et qui a dit que nous nous moquons de la science et que le marabout Belahmar est la personnalité la plus entendue ? Foutaise ! L’Algérie recèle même de cranes voyageant dans les dimensions du temps. Tenez, le cas de ceux du musée de Paris, ou celle du boss du parti de l’antiquité. Certes, il se trompe parfois sur le passé d’Allemagne, de France, le vieux, le grand toubib du FLN. Mais jamais sur les prévisions et les partis gagnants comme au vote des pauvres députés. C’est l’affirmation de la toute bonne gouvernance, de l’ingénieuse clairvoyance en science de madame soleil, en solvant et prédisant à l’avance les équations de suffrage universel. Il reste juste un détail, quant à l’atterrissage du vaisseau de notre astronaute au retour : revenir à l’an Hégire 1439, l’an Grégoire 2018 ou Yeneyer 2968 ?! Alors que demain nous fêtons l’Aïd de l’Amour.    


Lire la suite sur Réflexion.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites