Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

FLN 

Ould-Abbès décidé à avoir la tête de Tliba



Par Hani Abdi – Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, se montre intraitable sur le cas de Baha-Eddine Tliba, qu’il considère comme un cas disciplinaire grave. Selon des sources internes à l’ex-parti unique, Ould-Abbès réclame la tête du député d’Annaba, Baha-Eddine Tliba pour avoir foulé aux pieds ses décisions et ses orientations, notamment l’interdiction faite aux militants du parti de parler du cinquième mandat.

Mais pas seulement. Djamel Ould-Abbès reproche également à Tliba, bras droit de l’ex- SG du FLN, Amar Saïdani, d’avoir impliqué, sans leur consentement, des personnalités et de hauts cadres du parti, dont le président de l’APN, Saïd Bouhedja, et l’ex Premier ministre Abdelmalek Sellal, dans son initiative de coordination de soutien au cinquième mandat du président Bouteflika. Nos sources affirment que le SG du FLN a clairement signifié aux membres de la commission de discipline, réunis mardi, qu’il ne veut plus de Tliba au FLN.

Djamel Ould-Abbès considère ce député comme un «intrus» qui a profité d’une situation de laisser-aller qu’a connue le FLN ces des dernières années. Djamel Ould-Abbès dit faire la différence entre les hommes loyaux au président Bouteflika et au FLN et des «opportunistes qui cherchent à profiter d’une conjoncture ». Ainsi, ajoutent nos sources, le SG du FLN a refusé de traduire devant la commission de discipline Mohamed Djemâa, député de Tébessa, estimant que son dossier est «vide» et qu’il n’y avait aucune preuve de son implication dans l’opération de Tliba.

Djamel Ould-Abbès assure qu’il est de ceux qui ont roulé leur bosse en politique et qu’il n’est pas manipulable, laissant ainsi entendre que certaines personnes au FLN voudraient saisir cette «occasion» pour régler leurs comptes avec Mohamed Djemâa, ancien président du groupe parlementaire du parti et propriétaire de la société Starlight, spécialisée dans l’électroménager et l’électronique.

Djamel Ould-Abbès assure que la décision de la commission de discipline sera connue le 27 du mois courant. Selon nos sources, Baha-Eddine Tliba tente de sauver sa «peau» en usant de certaines personnalités influentes au pouvoir. En vain. Djamel Ould-Abbès semble ainsi vouloir avoir sa tête coûte que coûte.

H. A.

 


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites