Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Nouveaux résultats de DJEZZY – L’inquiétante et continue descente aux enfers !



Les nouveaux résultats de l’opérateur de téléphonie mobile Optimum Télécom Algérie émis par VEON, confirment la gestion catastrophique des deux responsables de l’entreprise : Vincenzo Nesci et Mathieu Galvani.

Le groupe VEON, qui détient 49% du capital de Djezzy vient de publier des résultats en baisse concernant dernier trimestre de l’année 2017 par rapport au trimestre précédent.

Comme nous l’avions à plusieurs reprises dénoncé dans nos précédentes publications, l’opérateur de téléphonie mobile détenu par l’état algérien à hauteur de 51%, est dans une incapacité chronique d’apporter des solutions viables, qu’elles soient d’ordre commerciale, sociale ou même stratégique.

Ainsi et comme vous pouvez le constater sur le tableau ci-joint, les revenus du 4ème trimestre 2017 établis à 24,5 Milliards de DA sont en baisse de près de 10% par rapport au 3ème trimestre 2017.

Les bénéfices, quant à eux, ont dégringolé de plus de 24% au dernier trimestre 2017 par rapport au 3ème trimestre 2017 perdant ainsi en trois mois : 3,4 Milliard de DA !

Le taux de marge se rapproche dangereusement de la limite inférieure définie dans le pacte d’associés et qui remettrait en cause les termes de l’association du FNI avec son associé VEON.

L’autre poste stratégique qui a vu une inquiétante baisse de 35,7 % durant ce trimestre concerne les investissements ! A l’opposé des discours des deux responsables de Djezzy qui affirmaient tout le contraire dans les médias, dont la complaisance est bien évidemment liée au budget publicitaire reçu.

Cette mauvaise gestion a poussé, en un seul trimestre, 1,3 millions d’abonnés à se désintéresser de l’offre de Djezzy et de quitter cet opérateur. Edifiant !

Cette faiblesse des chiffres a fait tomber l’ARPU qui est la moyenne de revenus par usager qui régresse de 4,8% entre le 4ème et le 3ème trimestre de 2017.

Le management de Djezzy, dans sa fuite en avant, continue de prêter ces chiffres catastrophiques à une concurrence agressive, aux changements de taux de TVA (qui concernent tous les opérateurs)… mais à aucun moment il n’assume ses mauvais choix ou identifie les erreurs de ses décisions.

Ces piètres résultats n’ont pas empêché Djezzy de signer un onéreux contrat de sponsoring avec la star du football Ryad MAHREZ, information que nous avions dévoilé avant son annonce et que nous affirmions incompatible avec les problèmes que rencontrait l’opérateur de téléphonie mobile. Le rapport de la maison mère VEON, nous donne une fois encore raison.

Des revenus en baisse de près de 11% en une année, et une baisse de plus de 21% des bénéfices entre 2016 et 2017 sont des indicateurs qui pourraient expliquer l’éviction de JON EDDY, le patron des pays émergents dont fait partie l’Algérie, de chez VEON.

Il est grand temps que ce genre de décisions soit également appliqué à une équipe managériale aux résultats médiocres chez Djezzy.

Le FNI, représentant l’état au sein du capital de Djezzy, peine à régler ses propres problèmes d’organisation syndicale et ne semble pas alarmé par le manque à gagner pour le trésor public algérien des contreperformances à répétition chez l’opérateur OTA.

Le personnel au bord de l’implosion sociale, ainsi que tous les observateurs avertis, ne saisissent toujours pas cette léthargie qui caractérise les pouvoirs publics quant à la prise en main de manière définitive du problème Djezzy.

Y a-t-il une raison à cela?


Lire la suite sur Algérie Part.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites