Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Les Chinois sans visas



Une convention entre l’Algérie et la Chine sera prochainement signée visant à faciliter les procédures pour l’obtention de visas touristiques pour les Chinois qui veulent visiter l’Algérie dans le cadre des voyages organisés par les agences de voyages. Mais la question qui se posee; principe de réciprocité sera-t-il appliqué par les Chinois, et les Algériens seront-ils exemptés de visas pour le pays du dragon. Une fois n’est pas coutume, notre diplomatie rompt avec 50 ans de durcissement en matière de visas. La politique de durcissement, faut le dire, rend la vie très difficile pour beaucoup d’Algériens, notamment les hommes et femmes d’affaires pour avoir un visa pour certains pays qui nous appliquent la règle de réciprocité. L’annonce de la fin des visas pour les Chinois a été faite par le ministre du Tourisme Mermouri et non pas par le ministère des affaires étrangères. On se demande si cette annonce est réelle ou elle aura une fin de non recevoir de la part du MAE. Chez nos voisins marocains, après la décision du Roi Mohammed VI de supprimer complètement l’obligation de visas pour les chinois au Maroc, la Chine répond par des mesures de facilitations pour les marocains. En effet, l’ambassade de Chine à Rabat avait officiellement annoncé une décision des autorités chinoises, d’opérer des petites facilitations des procédures d’octroi de visas aux voyageurs marocains, désirant se rendre en Chine. Il s’agit d’une petite exonération des frais de dossier, qui correspondait jusque là, à une somme de 660 dirhams et d’une levée, pour les hommes d’affaires, de l’obligation de présence personnelle au guichet, pour retirer leurs visas. Les démarches algériennes entre dans le cadre de la stratégie du ministère du Tourisme et de l’Artisanat pour promouvoir la destination Algérie sur les marchés internationaux et réhabiliter sa place comme destination d’excellence. En 2017, les touristes chinois ont dépensé 315 milliards de dollars (267 milliards d’euros) sur les voyages à l’étranger. L’Algérie devrait à son tour tirer profit de cette manne financière alors, qu’elle entretient des relations stratégiques et historiques avec Pékin.


Lire la suite sur Réflexion.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites