Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Zoom. Youcef Baadja ou l’histoire incroyable d’un millionnaire algérien pas comme les autres



C’est l’histoire incroyable d’un millionnaire algérien pas comme les autres. Youcef Baadja est un personnage quasiment méconnu des Algériens. Et pourtant, son parcours est riche d’enseignements. Le nom de cet homme d’affaires algérien est lié à Noble Groupe, une entreprise chinoise de commerce de matières premières, basée à Hong Kong et présente tant sur les denrées agricoles, que sur l’énergie et les matières minières,  ou Al Wasseet holdings, longtemps dirigé par le controversé homme d’affaire franco-syrien Bashar Kiwan impliqué depuis 2008/2009 dans un sombre scandale aux Iles Comores. 

Ces deux groupes internationaux totalisent plusieurs dizaines de millions de dollars de chiffre d’affaires mais qui n’emploient contrairement à leurs dénomination impressionnantes que 2 personnes en Algérie ! Ce qui laisse à croire qu’il s’agit de sociétés écrans.

Mais qui aurait prédit un tel destin à Youcef Baadja, cet enfant de Tiaret né le 16/09/1975 dans une famille pauvre de 13 frères et sœurs ! Fuyant la misère de son quartier précaire, Youcef quitte l’école précocement et  immigre clandestinement en Allemagne dans les années 90.

Il vit de nombreuses années sans papiers et exerce plusieurs petits métiers jusqu’au jour où il fait un mariage qui lui permet de procéder à la régularisation de sa situation administrative en 2001. Avec sa femme, une étudiante Allemande, il aura 3 enfants.

Même s’il n’a jamais fait des études poussées, il maîtrise parfaitement l’art de la tchatche et ne jure que par le Coran et le Prophète. Et c’est grâce à ce talent qu’il gagne la confiance d’un Emirati chez lequel il travaillait

Il en profite pour créer sa propre société en association avec des ressortissants algériens originaires de l’est algérien et commence à exporter le ciment vers l’Algérie ou il ouvre une société à Staouéli. Il importe 300 000 tonnes de ciment chaque année de 2011 à 2015 jusqu’au jour où les services de la direction générale des douanes remarque des opérations suspectes. En effet, la marchandise est importée d’Espagne mais la facturation se fait soit à partir de Suisse soit à partir Dubaï avec une majoration très élevée.

Les services des douanes bloquent le registre d’importation et le redresse à coûts de 400 milliards de centimes, a-t-on appris suite à nos investigations. Un montant qu’il n’aurait jamais payé, indiquent plusieurs sources concordantes selon lesquelles le richissime homme d’affaires algérien ne s’est pas privé pour autant d’acquérir une belle résidence à Zurich et une autre au Luxembourg. Un train de vie princier qu’il continue d’entretenir puisqu’il a acheté récemment aussi une belle résidence au chemin Mackley à Ben Aknoun (Alger).

A Alger, il se fait remarquer dans les restaurants chics situés au Val d’Hydra. C’est dans cette zone résidentielle d’Alger qu’il commence à connaître les enfants de plusieurs dirigeants politiques algériens. En un temps record, Youcef Baadja rejoint le monde des merveilles de la nomenklatura algéroise où l’apparence et l’argent sont des codes qui régissent les comportements et façonnent les personnalités.

Notre jeune millionnaire essaie de fructifier ses affaires en profitant du réseau qu’il constitue. Il réussit à décrocher un énorme crédit auprès de la Baraka Bank pour une aciérie qui n’a toujours pas vu le jour. Banquiers, enfants de l’élite politiques, hommes d’affaires, Youcef Baadja s’impose petit à petit, dans la discrétion totale, comme un businessman redoutable qui sait comment rentabiliser ses réseaux. En Suisse, il se targue devant ses interlocuteurs de faire partie des hommes les plus influents en Algérie. Le millionnaire propose même ses services d’intermédiaire aux sociétés étrangères qui rencontrent des difficultés en Algérie où elles peinent à obtenir de gros marchés.  Algeriepart reviendra prochainement sur ce personnage excentrique avec de nouvelles révélations.


Lire la suite sur Algérie Part.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites