Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Justice/Air Algérie contrainte de reprendre les syndicalistes licenciés



Sept membres du syndicat du Personnel navigant commercial (PNC) d’Air Algérie, licenciés au mois de janvier dernier, après avoir déclenchés une grève, devront reprendre leurs postes dans les plus brefs délais. C'est un juge de la Cour d'Alger (tribunal de Ruisseau) qui a ordonné, aujourd'hui, leur réintégration, estimant que leur licenciement était abusif, a indiqué la chaine de télévision "Ennahar". Le 22 janvier dernier, le syndicat du PNC avait déclenché une grève qui avait fortement perturbé le trafic aérien. Plusieurs vols ont carrément été annulés. La direction avait aussitôt saisi le tribunal de Dar El Beida au sujet de ce débrayage. Ce dernier a été jugé illégal puisqu'il n'avait pas obéit à la réglementation en vigueur. Le syndicat n'avait pas, entre autre, déposé un préavis. Les revendications des grévistes se sont articulées essentiellement autour des augmentations de salaires. Une demande qui ne peut être satisfaite dans le contexte actuel, d'après le PDG de l'entreprise, Bakhouche Allache, pour qui la compagnie traverse une crise financière. Les grévistes ont alors repris le travail dès le lendemain. Mais entretemps la direction d'Air Algérie avait décidé de licencier les syndicalistes, auteurs de ce mouvement de protestation. Finalement, même si la grève avait été jugée illégale, la justice a finalement tranchée en faveur de la réintégration des employés licenciés.

Elyas Nour


Lire la suite sur Algérie Focus.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites