Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Plus de 5 000 téléphones mobiles sans marque saisis




Le groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Sétif annonce avoir saisi, en une semaine, 5 176 appareils de téléphonie mobile, d'une valeur financière de 1,3 milliard de centimes, et procédé à l'arrestation de trois personnes.
Il annonce également la saisie de 10 308 bouteilles de boissons alcoolisées de différentes marques, dont la valeur financière dépasse 1,2 milliard de centimes. Il ajoute avoir démantelé un atelier de fabrication de canaux en plastique et de transformation de plastique.
Différents matériels ont été saisis dans le cadre de l'opération, dira le groupement de la Gendarmerie qui indique également avoir démantelé deux réseaux de trafic de cigarettes de marques étrangères et de contrefaçon de tabac à chiquer, et avoir saisi 21 370 paquets de cigarettes de différentes marques, 166 288 sachets de tabac à chiquer et du matériel, ainsi que 7 279 paquets de tabac à chiquer. Le trafic de cigarettes et de tabac à chiquer est souvent enregistré dans cette wilaya. Le tabac à chiquer est parfois fabriqué dans des ateliers clandestins. Les sachets contenant ce produit sont fournis par des imprimeries clandestines, les présentant comme étant produits par la Société nationale des tabacs et allumettes, (SNTA). Un trafic qui cause des préjudices financiers à la SNTA et aux consommateurs. A l'approche du mois de Ramadhan, le trafic gagne en ampleur. Le gain facile motive les trafiquants, encouragés par l'augmentation de la consommation par les adeptes du tabac en général. Pour leur part, les services de police de la Sûreté de wilaya de Tipasa ont arrêté 34 individus, parmi eux un médecin spécialiste en médecine interne et une femme, impliqués dans cinq affaires pénales.
Ces arrestations ont permis la récupération de 5 613 comprimés de psychotropes et près de 6 kg de drogue, a-t-on appris hier auprès de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Selon la Sûreté nationale, leur arrestation a permis le démantèlement de cinq réseaux criminels ayant sévi dans la wilaya de Tipasa, pour trafic de psychotropes, de drogue, pour fraude et création d'un lieu de débauche. Grâce aux renseignements parvenus aux enquêteurs de la Sûreté de Tipasa, de nombreux trafiquants présumés ont été arrêtés, dont le médecin pour trafic des psychotropes et une femme pour prostitution.
Dans le même sillage, un réseau de trafic de faux billets de banque et de drogue et d'incitation à la prostitution a été démantelé avant-hier par les éléments de la police judiciaire de Tipasa. Constitué de huit individus dont une femme, le réseau a détourné un appartement sis à Tipasa pour en faire un lieu de débauche, de vente de drogue et de fabrication de faux billets de banque. Informée sur ses activités criminelles, la police judiciaire de la Sûreté de Tipasa a ouvert une enquête, ce qui a permis l'arrestation des huit présumés trafiquants et la récupération, suite à la perquisition dudit appartement, de 46 000 dinars en faux billets ainsi que des outils utilisés dans leur fabrication. Présentés hier au procureur de la République près la cour de Tipasa, six parmi les individus arrêtés ont été placés en prison et deux autres sous contrôle judiciaire. D'autre part, la même unité de police a réussi, avant-hier, à interpeller un Franco-Algérien recherché dans le cadre d'un mandat d'arrêt lancé à son encontre par un tribunal français, et ce, pour un meurtre commis dans l'Hexagone suivi d'un vol et fuite, dont il serait le principal auteur.




Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites