Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Le tramway de Ouargla mis en service



Le tramway de Ouargla a été inauguré ce lundi par Abdelghani Zaalane, ministre des Travaux publics et des transports, quatre ans après le début des travaux initialement  prévus à 37 mois.  Des dizaines de citoyens et citoyennes ont pris part à cette cérémonie qui s’est déroulée à la station Terminus « Sid Rouhou » en plein centre-ville. Un itinéraire de 9.6 Km reliant la nouvelle ville de Hai Ennasr au centre ville de Ouargla, 16 stations, 23 rames de 414 passagers chacune avec une capacité de transport de 3450 passagers par heures lors des moments de pointe et dans la même direction.  Qui aurait pensé que l’inauguration d’un nouveau moyen de transport, habituel ailleurs, pourrait susciter autant d’émotion, de fierté et de bonheur ? On l’attendait pour le 27 février, il a été annoncé pour le 19 mars mais c’est finalement le 20 mars 2018 qui sera marqué d’une pierre blanche dans l’histoire de cette ville et celle du sud de l’Algérie. Cette locomotive gris sable conduite par Kenza Younes, agent de maitrise polyvalent à Setram Ouargla qui a apporté de la fraicheur, de la modernité et de la féminité qui ont transporté Ouargla d’une ère à une autre. Oui, pour les nombreux citoyens qui ont suivi en direct le coup d’envoi de la mise en exploitation inaugurale de leur tramway, il y aura désormais un avant et un après 20 mars 2018.    L’exploitation du tramway a été confiée à l’entreprise algérienne  d’exploitation des tramways Setram tandis que la co-entreprise Cital se chargera de sa maintenance ce qui lui  confère la tache de maintenir 141 rames de tramway en Algérie. « Peu de pays peuvent s’enorgueillir d’en maintenir autant à la fois », déclarera le DG d’Alstom Algérie qui soulignera lors de la cérémonie d’inauguration « la qualité exceptionnelle des installations et réalisations du tramway de Ouargla et le souci de localisation du personnel totalement Ouarglis ainsi que la pièce de rechange fournie à hauteur de 40% par des entreprises algériennes avec une qualité irréprochable » a-t-il tenu à souligner.   Avec plus de 480 agents dont 380 déjà recrutés et opérationnels, le tramway de Ouargla sera ouvert au public ce mercredi à partir de 5h du matin jusqu’à 23h et sera opérationnel 7j/7j. « C’est  un moment historique  qui suscite de la  fierté devant cet ouvrage unique, un rêve qui se réalise pour nous tous de voir ce tramway qui sillonne cette ville du Sahara  dans une symbiose parfaite » a souligné Abdelghani Zaalane qui a mis en exergue les impacts positifs de la modernisation des transports publics et l’amélioration des infrastructures de cette wilaya du sud. « Parce que c’est justement Ouargla, cet ouvrage prend toute son ampleur et son utilité, ce sont  câbles et des rails qui relient le passé au futur et abrègent les distances spatiales et spatio-temporelles » a ajouté le ministre des transports, visiblement transporté par ce tramway des dunes. Pour Abdelkader Djellaoui, wali de Ouargla « c’est la naissance d’un des plus grands projets structurants et de développement local visant à moderniser la ville de Ouargla en tant que pionnière des villes du sud du pays ». Djellaoui, qui a salué  le civisme des riverains et les efforts du mouvement associatif dans le boisement des 9.6 Km de trajet du tramway ainsi que toutes les équipes qui ont veillé à la réalisation et la mise en exploitation tout en rassurant les habitants pour ce qui est de la rallonge du tracé du projet pour le faire parvenir aux abords du Ksar de Ouargla comme prévu lors du lancement du projet.     Premier tramway du désert, dont il porte les couleurs et les caractéristiques techniques, le tramway de Ouargla est adapté aux écarts de température diurnes et nocturnes de cette région saharienne connue pour ses conditions climatiques extrêmes. Un défi relevé par Cital la co-entreprise détenue par Ferrovial à hauteur de 41%, Entreprise Métro d’Alger (EMA) à 10% et Alstom à 49%. « Je suis heureux de participer à l’inauguration de ce magnifique tramway et cinquième dépôt de Cital en Algérie, une entreprise de 300 employés en Algérie et dont  l’histoire a commence en 2014 avec la commande de 23 rames Citadis avec des études tournées vers le développement d’un tramway adapté au Sahara et à la hauteur des exigences des clients » a déclaré Henri Bussery, Directeur Général d’Alstom Algérie.  Il a situé à quelque 400 pièces et références les composants produits par des entreprises algériennes et qui constituent ainsi plus de 30% de valeur ajoutée du tramway.  C’est en effet toute la conception de la gamme de tramway Citadis qui a été revue. Les rames ont été conçues pour résister à plus de 49°, à la poussière et au sable, les vitres sont couvertes de films protecteurs pour protéger les voyageurs du soleil. Le Tramway de Ouargla est également doté d’un système de climatisation très performant adapté aux températures estivales sahariennes.   Le tramway de Ouargla doit la construction de ses infrastructures et bâtiments au groupement espagnol Rover-Alcia/Assignia Elecnor, qui a soumissionné pour un montant de 23,85 milliards de dinars (233,7 M€). La partie système est revenue au groupement français Alstom pour un montant de 8,3 milliards de dinars (81 M€). 


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites