Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Sonatrach au Soudan

le gendarme de la bourse américaine s’inquiète.



Newpark est une entreprise américaine côtée en bourse qui a été créée en 1932 et dont le siège se trouve au Texas aux Etats Unis. Cette entreprise de plus de 2200 employés, fournit des solutions de fluides de forage à valeur ajoutée et des solutions de tapis de protection à la pointe du progrès et des services de construction aux emplacements de puits à divers secteurs de l’industrie dans le monde entier.

L’Algérie, à travers Sonatrach, est parmi ses plus gros clients.

En 2016, la part des commandes de Sonatrach dépassait légèrement les 17 % du chiffre d’affaire de l’Entreprise Américaine, s’établissant à près de 81 millions de Dollars !

En 2017, la part des commandes de Sonatrach avoisinait 11,7% du chiffre d’affaire de l’Entreprise Américaine, s’établissant à près de 88 millions de Dollars !

La Securities and Exchange Commission (SEC), gendarme de la bourse américaine, a saisi le 06 Novembre 2017 Mr Gregg PIONTEK, Vice-Président et Directeur Général chargé des Finances à propos d’éventuels contacts que Newpark pourrait entretenir avec des pays classés par les Etats unis comme finançant le terrorisme et donc sujets à des sanctions et restrictions sur les exportations.

Dans cette lettre que nous nous sommes procurés, Mme Cecilia Blye, Responsable du bureau des risques de sécurité, rappelle que selon les déclarations de Newpark Sonatrach était un client important et que ce dernier entretenait des opérations avec le Soudan.

La SEC demande à Newpark si celle-ci entretenait de quelques manières que ce soit, des relations économiques avec la Syrie ou le Soudan directement ou indirectement à travers Sonatrach !

Une semaine après, soit le 14 Novembre 2017, Cecilia Blye répond à la SEC :

”Newpark n’a eu aucun contact connu (passé ou présent) avec le Soudan ou la Syrie, par l’intermédiaire de l’une de ses filiales, sociétés affiliées, partenaires ou clients, ou d’autres arrangements.

En outre, pour le moment, nous n’avons aucune raison d’anticiper de tels contacts dans l’avenir.

Newpark n’a fourni aucun service, produit, information ou technologie à Soudan ou la Syrie, directement ou indirectement, et n’a aucun accord, arrangement commercial ou d’autres contacts avec les gouvernements de ces deux pays ou, à la connaissance de Newpark, toutes les entités qu’ils contrôlent.’’

Pourtant déjà en 1999,  l’agence de presse koweïtienne KUNA, avait publié un commentaire sur la signature d’un protocole d’accord entre l’Algérie et le Soudan portant sur la coopération dans le secteur pétrolier en vue de créer une joint-venture entre les compagnies des deux pays.

Selon la même agence de presse, l’accord portait sur l’échange d’expertise et de produits, et concernerait le transfert de technologies, la formation et les investissements de Sonatrach au Soudan…

Le journal Africa Business Communities, Sonatrach avait également manifesté en 2016 un intérêt pour le secteur pétrolier du Soudan.

Selon ce média, une délégation de Sonatrach aurait rencontré le sous-secrétaire au Ministère du pétrole et du Gaz du Soudan, Mr Awad Al Karim Mohamed Khair, en présence de l’Ambassadeur Algérien à Khartoum pour discuter d’opportunités d’investissements au Soudan.

Enfin, Sudan National Petroleum Corporation (Sudapet), la compagnie pétrolière nationale du Soudan, a annoncé sur son site que suite à la visite du Président Omer Ahmed El bashir en Algérie ou il s’était entretenu avec ses homologues sur les axes de coopération entre l’Algérie et le Soudan, une délégation de Sonatrach avait séjourné au Soudan du 31 Janvier 2016 au 5 Février 2016.

Durant ces échanges, se sont accordés pour échanger leur connaissances du secteur et savoir faire technique. Sonatrach a manifesté sa volonté à entrer en partenariat dans l’exploitation des puits de production du blocks 17 et 2B au Soudan!

Alors que les sanctions économiques contre le Soudan avaient été levées par les Etats-Unis le 06 Octobre 2017, se pourrait-il qu’avant cette date, Newpark ait omis de rapporter les éléments, cités plus haut, liant la Sonatrach et le Soudan à la SEC?

Affaire à suivre…

 


Lire la suite sur Algérie Part.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites