Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Crise financière

L’année 2019 sera aussi dure et difficile pour l’Algérie



Moins de deux jours après avoir rendu public un rapport très pessimiste sur l’avenir de l’économie algérienne, la Banque mondiale revoit sa copie. L’institution de Bretton Woods souligne le « besoin de gérer avec soin le recours exclusif au seigneuriage pour financer le déficit » sans pour autant évoquer un scénario de crise financière qui pourrait secouer l’économie du pays comme elle a prédit dans sa première version du rapport.    

Les auteurs du rapport ont avancé qu’il était « difficile au gouvernement de résister au désir de retarder le rééquilibrage budgétaire même si le pays se dirige vers une crise financière déclenchée » par le recours au financement monétaire. La Banque mondiale a même indiqué que les premières observations n’engageaient pas l’institution.

Mais les rédacteurs du document ne changent pas le fond des prévisions pour l’économie algérienne. Il s’agit notamment du taux de croissance qui baissera à partir de 2019 et du taux de chômage qui augmentera légèrement.

Les autorités algériennes n’ont pas répondu directement aux premières constations de la Banque mondiale et du FMI.


Lire la suite sur Algérie Part.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites