Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Echouage d'un cachalot à Bologhine



Le cachalot qui a échoué sur les côtes de Bologhine a été évacué vendredi soir par les autorités locales de Bologhine en collaboration avec la Direction de la pêche.

Un cachalot de dix mètres est mort avant-hier après s'être échoué, jeudi, sur la plage de l'Olivier à Bologhine. Les autorités ont dû utiliser une grue pour tirer le mammifère des eaux et l'amener jusque sur un camion pour le déplacer vers un dépôt de Medi tram, entreprise nationale de construction maritimes.

La mort du grand mammifère marin a été constatée en milieu de journée par les citoyens, après plusieurs heures d'agonie. Des centaines de curieux ont afflué pour voir l'animal échoué au milieu de la grande plage surnommé l'Olivier, mais ils étaient empêchés d'approcher du cétacé par la police car selon Rafik Milti, un médecin vétérinaire, il est dangereux de l'approcher « car quand son corps se décompose, il y a un gaz très toxique qui s'échappe de lui », a-t-il expliqué. « Dans des cas précédents, les animaux avaient été dépecés sur place avant que les morceaux ne soient évacués par conteneur », a-t-il ajouté.

Jeudi soir, des habitants de Bologhine ont découvert un grand mammifère marin échoué dans les eaux peu profondes. Rapidement alertées, les autorités ont constaté que c'était un cachalot de 10 mètres.

Déjà mort, l'animal ne pouvait rester là. Il a donc été décidé de le tirer sur le sable avec une grue, une opération qui, comme on peut l'imaginer, n'a pas été simple alors que les cachalots peuvent facilement dépasser 20 tonnes. Le cétacé a été examiné par des scientifiques, qui ont estimé son âge à une dizaine d'années pour un poids d'environ vingt tonnes.

D'ailleurs, l'animal a suscité une grande curiosité chez les habitants qui ont été nombreux à s'arrêter ou à se déplacer pour l'observer. Alors que les discussions allaient bon train sur les causes possibles de la mort de l'animal, la directrice de la pêche et de l'aquaculture de la wilaya d'Alger, Rabea Zerrouki a indiqué qu'il s'agirait d'un mâle adulte mais celui-ci ne porterait aucune marque visible de blessures ou de chocs, suggérant qu'il n'aurait pas été percuté par un navire. « Le cachalot se serait échoué jeudi mais on ignore pour quelle raison », a-t-elle indiqué.

Les échouages de cachalots, dont les causes sont encore mal connues, sont plutôt rares sur les côtes algériennes, une mer trop peu profonde pour ces grands mammifères. « Jamais aucun mammifère de ce type n'a été observé au large des plages algériennes ; ce n'est pas un animal côtier, c'est un animal d'eaux très profondes » a expliqué Mme. Zerrouki.

Le cachalot est le plus grand des cétacés à dents. Les mâles peuvent mesurer jusqu'à 22 mètres et peser plus de 60 tonnes. Les femelles peuvent, pour leur part, mesurer jusqu'à 17 mètres et peser plus de 38 tonnes.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites