Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

L’élection présidentielle de 2019 ne figure pas présentement dans l’agenda du FFS



La date du congrès national ordinaire du Front des forces socialistes (FFS) n’est pas liée à celle de l’élection présidentielle, a déclaré mardi à Alger, Ali Laskri, membre de l’Instance présidentielle du parti, soutenant que cette échéance électorale «ne figure pas présentement dans l’agenda» du parti. «Notre agenda pour 2019 est centré sur l’organisation de notre congrès national ordinaire. La date de sa tenue, avant ou après avril 2019, n’est pas liée à la date de l’élection présidentielle. Cela étant dit, il est prématuré de vous indiquer notre position par rapport à cette élection qui ne figure pas présentement dans notre agenda», a-t-il déclaré dans une conférence de presse organisée trois jours après la tenue du congrès extraordinaire du parti, au terme duquel une nouvelle instance présidentielle a été élue. Rappelant que les statuts du parti prévoient l’annonce de la date du congrès six mois avant sa tenue, M. Laskri a indiqué que d’ici la fin de l’année, le parti aura procédé à une évaluation de l’état d’exécution de la feuille de route tracée, exprimant la volonté du parti à organiser un «congrès rassembleur» dans lequel «seront impliqués tous les militants, leurs structures et leur encadrement». Cette feuille de route comporte, annonce M. Laskri, la mise en place du secrétariat national et du comité d’éthique, le renouvellement des fédérations et des sections, ainsi que les commissions du conseil national, l’organisation de la conférence nationale des élus et l’organisation de la conférence national d’audit. A propos du poste de Premier secrétaire du parti, il a expliqué que la décision de reconduire ou pas M. Hadj Djilani «revient à l’Instance présidentielle» qui débattra «profondément» de la question. Sur les questions sociales, M. Laskri a plaidé pour «la préservation du caractère social de l’Etat», critiquant dans ce sens le projet de loi sur la santé soumis à l’adoption de l’Assemblée populaire nationale. L’Instance présidentielle du FFS issue du congrès extraordinaire tenu vendredi dernier est composée d’Ali Laskri, Mohand Amokrane Chérifi, Brahim Meziani, Hayet Taiati et Sofiane Chioukh.

R. N.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites