Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

FALSIFICATION D’UN PV RELATIF A LA COMMISSION PARITAIRE

Scandale à la direction de l’éducation de Tiaret



L’inspecteur des finances relevant de la direction de l’éducation a ouvert une profonde enquête suite à la découverte criarde d’une falsification qui a touché un procès-verbal de réunion de la commission paritaire, de surcroît souveraine, a-t-on appris de sources généralement bien informées. Ce procès-verbal concerne les demandes de mutation des intendants exerçant leurs fonctions au sein des établissements scolaires répartis sur tout le territoire de la wilaya et ces demandes de mutations trouvent leurs explications dans des conditions familiales ou personnelles tout à signaler que ces dossiers ont été très bien étudiés et sanctionnés par un procès-verbal émanant de la commission paritaire ,laquelle est souveraine dans la prise des décisions, cependant un chef de bureau n’a pas trouvé mieux que  de falsifier le document en question, en faveur d’une intendante avançant le mobile que cette intendante a oublié d’ajouter une pièce justificative dans le dossier pour déclasser l’ordre de mérite aux autres intendants et il est utile de rappeler qu’il a refusé le même service à une autre intendante et devant ce grave dépassement et un passe-droit affiché, l’inspecteur des finances a vite réagi en ouvrant une enquête qui va coûter très cher à ce chef de bureau qui est menacé d’expulsion, ajoutent les mêmes sources qui nous ont confirmé que le responsable des examens a été sommé de prendre congé suite aux révélations relatives à l’examen des ouvriers professionnels et aussi la décision de fin de fonction du chef de service des fonctionnaires, lequel a été accusé de violations d’instructions ministérielles concernant la liste additive des enseignants et argumentant le recours à l’enquête. L’inspecteur des finances relevant de la direction de l’éducation, dira que le seul mobile c’est de conserver la bonne réputation du secteur d’éducation qui a connu beaucoup de dysfonctionnements et de dépassements et l’interrogation que se partagent les concernés par cette scandaleuse affaire demeure la suivante: La commission paritaire siégera-t-elle une 2eme fois? Une première dans les annales et qui assumera cette responsabilité?


Lire la suite sur Réflexion.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites