Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Mondial 2018

La Tunisie, une autre victime des dernières secondes




Comme l'Egypte et le Maroc, la Tunisie a cédé dans les dernières minutes du temps réglementaires.


Auteur d'un doublé (11e, 90e +1), Harry Kane a permis à l'Angleterre de l'emporter contre la Tunisie (2-1) lundi à Volgograd, pour ses débuts dans ce Mondial russe. Les Anglais sont deuxièmes du groupe G derrière la Belgique.
Les Tunisiens avaient réussi à revenir au score sur un penalty de Ferjani Sassi (35e) mais ont craqué dans les arrêts de jeu.


Les Anglais maladroits. La formation de Gareth Southgate, en pleine montée de confiance, a repoussé encore un peu les craintes d'un énième naufrage lors des grandes compétitions grâce à son héros "captain Kane". La jeune équipe anglaise a largement dominé les "Aigles de Carthage". La Tunisie n'étant que 21e au classement Fifa, l'incertitude reste importante sur le niveau réel de ces jeunes Anglais mais Southgate peut être satisfait : les intentions sont là et Kane est au rendez-vous.


Le sélectionneur britannique pourra toutefois regretter la maladresse face au but et la naïveté parfois criante, comme ce penalty concédé sans véritable danger pour un coup de coude de Walker au visage de Ben Youssef. Sans ce mauvais geste, tout avait été parfait ou presque.


Dès l'entame, les Anglais ont pris le dessus : Henderson ouvrait superbement pour Alli, qui centrait pour Lingard. La reprise de l'attaquant de Manchester United était déviée du bout du pied par Hassen (3e). Quelques minutes plus tard, Kane ouvrait le score sans forcer, à la reprise d'une tête surpuissante de Stones mal repoussée par Hassen (11e).


Kane surgit au bon moment. Si Sassi a ensuite égalisé sur le penalty concédé par Walker (35e), le 11 anglais, jamais aligné ensemble avant ce match, a continué d'accélérer terminant la première période avec 12 tirs et 60% de possession mais a pêché dans le dernier geste.


Si l'entrée de Rashford à la place de Sterling a redynamisé l'Angleterre, elle n'a pas été suffisante, jusqu'à ce nouveau corner dans le temps additionnel. Kane a alors plongé sur un nouveau ballon dévié pour sauver les siens (90e +1) : en vrai finisseur, l'avant-centre de Tottenham avait disparu après son but... pour surgir au bon moment ! Cette victoire permet à l'Angleterre de s'emparer de la deuxième place du groupe G, derrière la Belgique victorieuse contre le Panama (3-0) un peu plus tôt dans la journée.



Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites