Fraude à la carte Chiffa

des pharmaciens véreux mis en cause



L’utilisation frauduleuse de la carte Chifa inquiète de plus les caisses de sécurité sociale. La CNAS a elle seule, dit avoir perdu 10 milliards dans la wilaya d’Alger. Plus grave encore, un autre déficit de 1,7 milliard de centimes, lié à deux affaires criminelles qui concernent antidouleur Lyrica,  utilisé comme psychotrope. Dans une déclaration à la radio Chaine 3, le directeur de l'agence de la CNAS d'Alger, Mahfoudh Idris annonce que des pharmacies «sont poursuivies en justice» pour usage frauduleux de la carte chifa. Le même responsable appelle les pharmaciens à «restituer la carte Chifa à leurs titulaires après l’achat des médicaments et à ne pas laisser cette dernière à la pharmacie quelles que soient les circonstances, car cette situation peut occasionner l’utilisation frauduleuse de cette carte». En plus d’une campagne de sensibilisation lancé par la Cnas auprès des assurés, M. Idris a fait état d'études en cours d'élaboration visant à trouver des solutions adéquates pour éviter de laisser ces cartes au niveau des pharmacies quelles qu'en soient les raisons".  NationalSociété


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites