Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

L’épouse de Mohammed VI «dans une situation humainement déplorable»



Par Karim B. – Les Marocains s’interrogent depuis l’opération subie par Mohammed VI à Paris sur l’absence de son épouse qui a disparu des radars et au sujet de laquelle circulent les rumeurs les plus folles au Maroc. Selon des sources marocaines fiables, «Lalla» Salma serait dans une «situation humainement déplorable». Nos sources ne nous ont pas donné plus de détails sur cette absence remarquée de la première dame du Maroc.

Tout a commencé par une photo du roi à la sortie du bloc opératoire où il venait de subir une intervention chirurgicale pour une maladie que le palais garde secrète. Ce jour-là, la famille du roi était réunie à son chevet, lui tenant la main de son fils, jeune prince héritier. Mais sur la photo, point de Salma, l’épouse du monarque.

Dans un pays comme le Maroc, la famille royale est astreinte à des rituels qui lui permettent de sauvegarder le trône et de maintenir un ascendant sur le peuple marocain dont une bonne partie lie la monarchie à la croyance religieuse, la famille régnante s’étant octroyé le titre de «commandeur des croyants», titre donné au dynaste pour écarter toute velléité de changement de régime.

Le roi Mohammed VI s’est marié avec ce que les Marocains appellent une «roturière», c’est-à-dire une femme issue du peuple et non de la noblesse marocaine qui comprend la famille régnante et ses fidèles serviteurs au sein du palais. Mais les relations entre l’épouse et le monarque n’ont jamais été au beau fixe, selon des indiscrétions.

Beaucoup de rumeurs circulent sur les mœurs du fils aîné de Hassan II qui a hérité du trône alors qu’il n’y était pas suffisamment préparé, selon des sources marocaines. Hassan II est décédé, laissant derrière lui un Maroc exsangue et un régime autoritaire que son successeur a tenté de «décrisper» sur instigation du très influent conseiller André Azoulay.

Mais le Maroc ne s’en est pas porté mieux. Les nombreuses frasques du roi associées aux échecs de la politique étrangère du Makhzen, qui enregistre désaveu sur désaveu, et aux émeutes du Rif qui vont en s’aggravant, font qu’un scandale familial achèverait de rompre la corde effilochée qui le lie encore à ses sujets.

Le fils de Mohammed VI fera-t-il subir à son père le même sort que celui des émirs du Qatar évincés l’un après l’autre par leurs propres fils sur instigation de la princesse Mouza ? Le prince héritier renversera-t-il son père dès qu’il en aura les coudées franches pour sortir sa mère de sa quarantaine ? Ou le peuple marocain se sera-t-il débarrassé de la famille régnante prédatrice avant que cela n’advienne ?

K. B. 


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites