Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Après l’assassinat d’un enfant, les habitants d’Ahnif manifestent contre le terrorisme



Par Hani Abdi – Après l’enterrement, aujourd’hui, d’un enfant parmi les deux tués samedi soir dans l’explosion d’une bombe artisanale à Ahnif, dans la wilaya de Bouira, les habitants de cette localité ont manifesté contre le terrorisme.

Refusant d’abdiquer face à la bête immonde qui a fauché la vie de deux enfants de dix ans, les habitants d’Ahnif interpellent les forces de l’ANP et exigent un vaste ratissage dans la région de Tamlaht.

Ces habitants dénoncent l’amnistie dont bénéficient les terroristes. Pour eux, amnistier un terroriste, c’est participer à son crime. En effet, une bombe artisanale a explosé samedi à proximité de six enfants qui jouaient dans le village de Tamezyart à Ahnif, à une centaine de km d’Alger, selon la Protection civile, qui a fait état d’un mort sur le coup et de cinq blessés.

L’un des blessés est décédé à l’hôpital. Les victimes ont entre 10 et 16 ans, et les deux enfants décédés avaient 10 et 12 ans. Les quatre blessés se trouvent dans un état grave. Ils ont été transférés au CHU Mohamed Nadir de Tizi-Ouzou.

Des poches de terrorisme persistent toujours dans certaines régions du pays, comme Bouira. Tout récemment, six soldats ont été tués dans une embuscade à Skikda. Les forces de l’ANP mènent régulièrement des opérations de ratissage. Mais cela n’empêche pas les groupes terroristes de perpétrer épisodiquement des attaques.

H. A. 


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites