Atteintes à l’environnement à Bouira

Des citoyens dénoncent



Les milieux naturels et l’environnement sont menacés à Bouira. Face au danger et menaces pesant surtout sur la santé publique, la société bouge. Hier, une quarantaine de personnes se sont rassemblées devant le siège de la Sarl Dauphin d’or industrie, une entreprise chinoise spécialisée dans la menuiserie aluminium et la fabrication d’équipements de bâtiment, implantée à la zone d’activités de Bechloul, pour dénoncer le déversement anarchique des rejets des produits toxiques et autres déchets dans l’oued Ziane.

Les protestataires ayant pris part au rassemblement ont appelé les responsables chinois à respecter les normes environnementales. «Les déchets dégagés par l’unité en question ainsi que d’autres fabriques implantées au niveau de la zone d’activités de Bechloul ont causé des dégâts importants à l’environnement. Les eaux de l’oued Ziane destinées à l’irrigation de quelques terres agricoles dans la région sont polluées. Nous avons alerté les pouvoirs publics sur cette situation, mais aucune suite n’a été donnée», a indiqué le président de l’association, dénonçant au passage le silence et le mutisme des responsables du secteur.

Depuis que l’unité chinoise est entrée en production, plusieurs mises en demeure ont été adressées par les élus locaux. «Une commission d’enquête a été même dégagée mais ses résultats sont inconnus», a-t-on regretté.

Des habitants se plaignent aussi de la fumée étouffante et insupportable qui se dégageait du four de l’usine ainsi que d’autres installations qui ne répondent plus à aucune norme, a ajouté un manifestant appelant les autorités de wilaya à la fermeture pure est simple des unités «incriminées».

Contacté, aucun responsable de l’entreprise chinoise n’a voulu s’exprimer sur cette affaire. Dans la wilaya de Bouira, les rejets et autres déversements des déchets industriels et toxiques dans les oueds est fréquent. Ces rejets causent des désagréments et des préjudices importants aux populations impuissantes face à ce massacre. Les études d’impact, pourtant obligatoires pour toute installation d’un projet d’investissement, ne sont pas respectées.


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites