Mariage collectif à El Ménéa (Ghardaïa)

94 couples convolent en justes noces



Grandiose événement vécu mercredi passé par la population de la wilaya déléguée d’El  Ménéa, à 270 km au sud du chef- lieu de wilaya, Ghardaïa.

Juste après la prière du Maghreb, des centaines de personnes affluaient de toutes parts des deux communes composant la wilaya déléguée d’El Ménéa, Hassi El Gara et El Ménéa, convergeant toutes vers le stade communal Chahid Bendaoui Kouider Ben Ahmed, de Hassi El Gara, devant abriter un événement jamais organisé auparavant, du moins avec cette ampleur. Des dizaines d’autres convives et invités sont, par ailleurs, venus de toutes les communes de la wilaya et de wilayas limitrophes, telles Adrar, El Bayadh, Laghouat et  Djelfa.

Devant plus de 6 000 convives, installés,  pour une partie dans les tribunes, une autre, la plus importante, sur l’aire de jeu du terrain de football du stade communal de Hassi El Gara, assis sur des centaines de nattes étalées à même le sol en tuf, quatre-vingt quatre jeunes hommes ont définitivement «divorcé» d’avec le célibat, convolant en justes noces en cette fraîche nuit automnale du mercredi 5 septembre 2018.

Entièrement financée par des bienfaiteurs et organisée dans un climat festif par moult associations caritatives et religieuses locales et organisée sous l’égide du wali délégué d’El Ménéa et des présidents d’APC de Hassi El Gar et El Ménéa, la cérémonie de mariage collectif s’est déroulée  dans la pure tradition ancestrale de  la région. Après le rituel dîner du mariage, entamé par un succulent couscous garni de viande de chamelon, la tradition ancestrale de la région veut que les futurs mariés, accompagnés de leurs vizirs (aides de camp) et munis d’effets vestimentaires de circonstance, s’installent devant les invités sur une estrade aménagée pour la circonstance pour l’ultime cérémonie d’habillage des nouveaux mariés.

Chaque nouveau marié est habillé par un vizir choisi au préalable par sa famille, devant l’assistance qui fredonne des chants religieux, ainsi que des louanges et panégyriques à Allah et au Prophète Mohamed (QSSSL). Une cérémonie d’habillage similaire, réservée exclusivement aux femmes, est également organisée parallèlement chez les futures épouses.

Des prêches portant sur les vertus du mariage dans la consécration des valeurs de stabilité et de solidarité sociale, ainsi que le rôle du couple dans la consolidation de la société musulmane, sont prononcés durant la cérémonie de mariage  par des imams. A la fin de la cérémonie, les mariés, parés de leurs superbes tenues traditionnelles, sont alors déposés chacun au seuil de sa porte par ses amis, rejoignant ainsi leurs dulcinées pour une nouvelle vie de couple, alors que la foule se disperse dans une joyeuse cacophonie nocturne. Selon l’un des organisateurs de cette cérémonie, «il faut du temps et de la patience pour réussir de telles cérémonies». 


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites