Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

C’est important d’avoir des partis maghrébins à la Fête de l’Humanité



Qu’est-ce qu’apporte la Fête de l’Huma à l’humanité ?

La Fête de l’Humanité est le plus grand événement culturel et politique de France. Elle permet la rencontre de gens venus du monde entier, et pas que les communistes. Sur le plan français, il y a des débats partout. Même sur le plan musical, il suffit d’aller voir la grande scène depuis jeudi pour constater que les groupes ou les chanteurs qui passent viennent de la planète entière. Et ce sont de grands groupes. Même Pink Floyd est passé par la Fête de l’Humanité.

Maintenant, sur le plan politique, cette fête permet des rencontres et des débats en fonction de l’actualité, qui mettent aux prises toutes les tendances de gauche. Même la droite y est invitée. Parfois, un ministre ou un représentant de la droite vient débattre sur des thèmes comme l’écologie, le nucléaire, etc. En plus, il y a la Cité du livre, la plus grande foire de livre en France et des débats y sont organisés. Il y a aussi le village du monde où sont invités les représentants des partis progressistes de la planète qu’ils soient d’Afrique, d’Europe, d’Amérique latine, du monde musulman et arabe, d’Asie.

Comment qualifiez-vous la participation maghrébine à cette 83e édition de la Fête de l’Humanité ?

Je dirai que la participation marocaine est plus dynamique. Les partis de gauche marocains sont présents en force. Ils organisent des débats sur la situation intérieure au Maroc. Ils ont d’ailleurs beaucoup de militants et ils sont davantage présents parmi la communauté de l’immigration. Que ce soit clair : il n’y a pas de partis du Makhzen ici (sourire). Il n’y a que la gauche marxiste. La Tunisie aussi, notamment le Front Populaire et l’ex-parti communiste tunisien qui organisent des débats. Mais ce n’est pas le cas pour les Algériens. Jadis, le MDS et le RCD participaient, mais plus maintenant. Pourquoi ? Il faut leur poser la question. Me concernant, je ne peux que regretter le fait qu’il n’y ait pas assez de militants algériens pour participer aux débats. Je sais que du temps de El Hachemi Chérif, le MDS prenait un grand stand et organisait de nombreux débats. Tout le monde se rencontrait là-bas. Nous étions des centaines à venir. Mais depuis le décès d’El Hachemi et l’éclatement du parti, plus personne ne vient.

Quels sont les axes des débats organisés ici ? Quel est l’apport de la participation des pays du Maghreb à la Fête l’Humanité ?

Ici, quand on parle de la France, c’est surtout comment contrer l’économie libérale de Macron. Mais il y a aussi d’autres problèmes comme celui des alliances, comme c’est le cas avec la France insoumise. A côté de cela, nous avons aussi d’autres sujets comme le grand débat qui a été organisé sur l’affaire Maurice Audin, une bataille qui a été menée par les communistes depuis le début. Et ils ont fini par la gagner. Sinon, chaque pays, chaque région et chaque continent a ses propres sujets et thématiques de débat. Sur la deuxième partie de la question, il faut savoir que pour les français, c’est important qu’ils sachent ce qui se passe au Maghreb.

Même quand ils sont militants, ils n’ont comme vision du Maghreb que ce qu’on leur raconte dans les médias français. Ils pensent que les pays du Maghreb n’ont pas de société civile et que ce sont les pays du terrorisme, etc. Donc, il est important que des partis maghrébins participent, leur expliquent que la réalité est un peu plus complexe. Et que même au Maghreb, il y a des gens qui se battent pour les droits démocratiques. 


Lire la suite sur El Watan.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites