Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Véhicules Kia Algérie

Les prix vont baisser de 20% d’ici 2019



Le ministre de l’Industrie et des mines, Youcef Yousfi, a annoncé, hier, une baisse des prix des véhicules de marque KIA, assemblés localement par l’usine Gloviz (Global Groupe) sis à Batna.

Au lendemain de son inauguration, Youcef Yousfi a affirmé que les prix des véhicules qui sortiront de cette usine, verront une importante baisse des prix. Selon le ministre, les prix des voitures KIA risquent de connaître une baisse de 20% à 30% d’ici la fin de l’année. «Il n’est pas normal que les véhicules importés soient moins chers que ceux produits en Algérie», a-t-il estimé.
Global Group est sur un projet de grande envergure, qui pourra faire l’exception de baisser les prix des voitures, en investissant sur la sous-traitance. Cette annonce va certainement bousculer la concurrence, et induire une baisse des prix d’autres marques de véhicules assemblés en Algérie.
Une bonne nouvelle pour les Algériens, qui se plaignent depuis trois ans, de la cherté des prix des véhicules assemblés localement, dont souvent les prix dépassent ceux importés. Cependant, la baisse des prix dépendra de plusieurs paramètres, qui risquent de compromettre cette annonce. Selon les affirmations d’experts dans l’industrie mécanique, la politique actuelle de production des véhicules en Algérie, qui souffre d’une absence quasi-totale d’un tissu de sous-traitance, rend difficile la maîtrise des coûts. Arguant que le montage en SKD, ou bien CKD, est basé en sa totalité sur les pièces importées, avec un taux de change qui ne cesse d’augmenter, une situation qui ne favorise pas la baisse des prix. De ce fait, les déclarations du ministre seront difficiles à appliquer, si rien ne change en termes de développement des sous-traitants dans le pays.
L’usine de montage KIA de Batna va produire les voiture de marques Picanto, RIO, Cerato et Sportage. Outre sa politique de vente visant la masse, ce sont les 100.000 unités, prévues d’être montées par an, qui peuvent avertir les concurrents de cette marque sud coréenne. Bénéficiant d’avantages fiscaux, Kia avait fortement baissé ses prix au printemps de l’année en cours. En effet, KIA a concédé des réductions qui ont atteint les 60 millions (centimes) sur certains de ses modèles. Ce qui avait amené toutes les autres marques, voire même le marché de l’occasion, de revoir leurs marges à la baisse. L’usine Gloviz du Groupe Global Group Algérie, a été officiellement inaugurée lundi 24 septembre, mais elle a entamé son activité au mois d’août, dans sa première phase SKD, avec une capacité de production de 50.000 unités, avec quatre modèles. A savoir les Kia : Picanto, Rio, Sportage, et le petit camion K2500. Une première phase SKD, qui devrait laisser place, dès la fin de l’année 2019, à celle du Full CKD. Et dont les travaux de bâtiments viennent d’être lancés, (portant la surface totale de l’usine à 50 hectares). Aussi, cela permettra à l’usine Gloviz/Kia «de franchir une nouvelle étape, en passant à 100.000 unités. Ce qui ouvre la voie à l’exportation vers les pays de la région», selon le constructeur.

Samir M.


Lire la suite sur Le Temps.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites