Journée de l'enseignant

El Atteuf célèbre l'évènement



La Journée internationale de l'enseignant a été instituée pour marquer la reconnaissance du rôle des enseignants dans le développement de la Nation.
Elle offre l'occasion pour les professionnels du secteur de s'interroger sur leur rôle dans l'éducation des enfants et favorise une prise de conscience quant à leur implication dans le développement du pays.
A ce sujet, la ville millénaire d'El-Atteuf a célébré avant-hier la fête internationale de l'enseignant, placée cette année sous le thème « L'enseignant comme acteur principal pour un système éducatif de qualité ».
Elle est synonyme d'appel à changer l'école algérienne pour en faire le lieu « où nos enfants acquièrent la capacité d'accomplir leurs rêves pour une solide éducation.
Cet évènement constitue également le lieu pour les acteurs du secteur d'engager des discussions autour des difficultés rencontrées dans l'exercice de leur profession et d'en proposer les pistes de solutions.
Lors d'une cérémonie solennelle organisée à cette occasion par l'APC d'El-Atteuf, certains intervenants ont déploré quelques lacunes qui touchent l'enseignement, entre autres, le fort taux d'échec scolaire dans la région du sud du pays, à cause de la baisse du niveau général de l'enseignement, ainsi qu'« une crise de confiance » qui s'est installée à tous les niveaux », pendant que d'autres ont dénoncé les agressions au sein des établissements scolaires, allusion faite à la récente agression fâcheuse par un surveillant sur un élève, au CEM Rabie-Ibn-Habib de Ghardaïa.
Partant de ce constat, la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghebrit, avait bien, à travers ses multiples instructions, invité toute la communauté enseignante et tous les partenaires à bien accomplir leur tâche pour une éducation efficace et à trouver ensemble des solutions pour l'avènement d'une école au service du développement, une école qui doit offrir à tous les enfants de Ghardaïa et de toute l'Algérie, quelle que soit leur origine d'éducation, publique ou privée, les mêmes chances de réussite ».
Cependant, encourageant fortement les enseignants à se mobiliser pour un enseignement de haute qualité, la ministre avait aussi insisté et appelé à changer l'école algérienne pour en faire le lieu « où nos enfants acquièrent la capacité de prédire leur avenir. Une école véritablement républicaine qui n'a ni affiliation politique ni coloration syndicale ou autres ».

Cette louable initiative a été aussi l'occasion d'honorer certains retraités de l'enseignement et de récompenser les élèves lauréats qui se sont distingués lors des examens de fin d'année scolaire 2017/2018, dans les trois paliers de l'enseignement.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites