Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

L'Afrique ne sera libre "qu'avec l'indépendance du Sahara Occidental "



Le Vice-ministre sud-africain des Relations internationales et de la Coopération, Luwellyn Landers s'est félicité, samedi à Laayoune, des  relations solides et profondes entre son pays et la République arabe sahraouie démocratique (RASD), mettant en avant l'attachement de l'Afrique du Sud au droit du peuple sahraoui à la liberté et à l'indépendance. M. Landers qui effectue une visite d'Etat à la RASD pour célébrer avec le  peuple sahraoui le 43e anniversaire de l'unité nationale, "a salué les  relations solides et profondes entre les deux pays, concrétisées à la  faveur de la visite du SG du Front Polisario, Brahim Ghali à Pretoria", a indiqué l'Agence de presse sahraouie (SPS). A cette occasion, M. Landers a réitéré l'attachement de son pays au recouvrement de la souveraineté dans tout le continent africain permettant  au peuple sahraoui de jouir son droit à la liberté à l'image de Timor oriental. "L'Afrique du Sud se rappelle avec fierté du soutien du peuple sahraoui au combat mené par le peuple sud-africain contre le régime de l'apartheid", a  affirmé M. Landers, soulignant que son pays ne cessera de soutenir la cause sahraouie juste et de contribuer à la libération de l'Afrique.  "Nous allons oeuvrer à ce que l’on accordé à l’Etat sahraoui le statut de membre observateur au sein de l’ONU en attendant la proclamation complète de son indépendance et de sa liberté", a indiqué Lluwelyn Landars. Remerciant le peuple sahraoui pour l'accueil chaleureux, le responsable sud-africain a exprimé son souhait de voir les efforts internationaux contribuer à mettre un terme à l’occupation du Sahara occidental, précisant "nous sommes attachés à notre histoire commune, et nous n’avons d’alternative que de vous apporter notre plein soutien moralement et matériellement".  Lors de son allocution, M. Lluwelyn a souligné que maintes reprises que "l’Afrique ne peut se considérer comme libre que si le peuple sahraoui se libère, par fidélité aux principes et à l’esprit de Mandela".  Le membre du secrétariat national du Front Polisario et wali d’El-Ayoune, Mohamed Yaslem a passé en revue "une histoire riche de solidarité avec  l’Afrique du Sud qui s’est lancée dans un militantisme juste pour le peuple sahraoui", a indiqué SPS. Le vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères, accompagné d’une délégation, a effectué une visite à nombres d’infrastructures au niveau de  la wilaya d’El-Ayoune, à l’instar de l’hôpital régional et d’autres centres, a-t-on appris de même source. Pour rappel, M. Landars est accompagné de l’ambassadeur sud-africain auprès de la République arabe sahraouie démocratique, Denis Delomo, d’une représentation du ministère des Affaires étrangères et de l’ambassadeur sahraoui en Afrique du sud, al-Bachir Asghayar.   MondeAfrique


Lire la suite sur Radio Algérienne.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites