Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Bénin-Algérie

Les Verts en conquérants pour sceller la qualif



La sélection algérienne de football version Djamel Belmadi revigorée par sa belle et rassurante victoire Vendredi soir sur la pelouse du stade Mustapha Tchaker de Blida (2-0) contre son homologue du Benin à l'issue du match de sa troisième journée des matchs du groupe D comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 au Cameroun sera en appel cet après-midi à Cotonou. Une deuxième manche face au Ecureuils loin d'être une sinécure et pas du tout impossible.

Les Vert gonflés à bloc, l'image de l'explosif et nouvelle coqueluche du public Algérien le jeune Attal auront à cœur de confirmer leur forme retrouvée et valider avant terme leur billet pour le voyage au pays des Lions Indomptés en 2019. Les Fennecs en position de force dans leur costume de leader en solo dans ce groupe, savent ce qui les attend pour faire le job et se libérer de la pression d'une qualification qui leur tend les mains. Un pari à portée de mains pour le coach national Djamel Belmadi au vu de ce qu'a montré l'armada Algérienne Vendredi devant une équipe Beninoise beaucoup plus physique que technique.

C'est beaucoup plus l'état de la pelouse du stade de Cotonou qui fait craindre le pire pour les capés algériens. Cet aléa ne devrait pas pour autant diminuer de la volonté des camarades de l'infatigable et nouvelle fer de lance des Vert Baghdad Bounedjah , décidés à marquer leur territoire en tête de ce groupe D. Le sélectionneur national devrait logiquement selon quelques échos parvenus chambouler quelque peu sa composante. Et c'est Mandi qui devrait retrouver sa place sur le flanc droit de la défense algérienne a la place du jeune Attal beaucoup plus porté vers l'offensif. Belmadi compte ainsi assurer ses assises ave l'apport d'un défenseur plus costaud et plus expérimenté dans ce genre de confrontation. Adlene Guedioura pourrait lui aussi retrouver sa place dans le milieu des Vert en remplacement de Taider, loin d'avoir donné satisfaction au coach national.

Chez l'adversaire, les Ecureuils du sélectionneur Dussueyr vont certainement jeter toutes leur forces pour se racheter auprès de leur public et surtout rejoindre l'Algérie en tête du groupe en cas de victoire. Le match est plus que décisif pour les Béninois qui, en cas de défaite, cumulée à une victoire de l'une des deux équipes dans l'autre confrontation Gambie - Togo, perdraient leur deuxième place au classement. La rencontre sera officiée par un trio arbitral namibien conduit par Jackson Pavaza, assisté de ses deux compatriotes Matheus Kanyanga et David Tauhulupo Shaanika. Pour rappel la sélection nationale Algérienne n'a jamais été battue par son homologue du Benin (7 victoires, 2 nuls et 0 défaite, entre matchs amicaux et officiels.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites