Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Ministère des Finances et direction générale des impôts

plusieurs cadres et hauts responsables limogés et remplacés



La vague de limogeages continue de déferler sur plusieurs institutions importantes de l’Etat. Cette fois-ci, c’est au niveau du ministère des Finances et de la Direction générale des Impôts que des cadres et hauts responsables ont été remplacés, d’autres mutés. 

Hocine Benyelloul, directeur de l’informatique et de l’organisation au niveau de la direction générale des impôts ainsi que Madjid Houanti, sous-directeur du personnel au sein de la même institution, ont été invités à quitter leurs fonctions. De son côté, Assia Menaceur, sous-directrice des publications à caractère fiscal, a été admise officiellement à la retraite.

Force est également de constater que plusieurs directeurs régionaux des impôts ont été limogés et remplacés. Ainsi, un décret présidentiel a mis officiellement fin aux fonctions de directeurs des impôts aux wilayas suivantes :

— Abdelkader Boudida, à la wilaya de Tlemcen ;
— Mohamed Lamine Djebrouni, à la wilaya de Ouargla ;
— Rachid Sayad, à la wilaya de Tissemsilt ;
— Nasr-Eddine Khenfri, à la wilaya d’El Oued ;
— Khadidja El Guechi, à la wilaya de Mila ;
— Mohamed Bedjaoui, à la wilaya d’Ain Témouchent ;
— Ghalem Meguenni, à la wilaya de Relizane ; admis à la retraite.

Le même décret présidentiel met fin aux fonctions de plusieurs inspecteurs régionaux des services fiscaux, exercées par :

— Mohamed Mehidi, à Chlef ;
— Chérif Nahnouh, à Béchar ;
— Mohamed-Habib Telidji, à Blida ;
— Benaoumeur Ourghi, à Oran ; admis à la retraite

Ce mouvement de changements a touché aussi les chefs de services régionaux de la recherche et des vérifications de la wilaya de Constantine, Abdelouahab Merzoug, et de la wilaya d’Oran,  Baroudi Chohra, qui a été  admis à la retraite.

Au ministère des Finances, il a été décidé de mettre fin aux fonctions du sous-directeur du personnel à la direction générale de la comptabilité,  à savoir Khaled Messiouri. Le motif officiel indique qu’il “est appelé à exercer une autre fonction”.

Deux autres hauts responsables du ministère des Finances ont été “appelées à exercer d’autres fonctions”. Il s’agit de Mounia Bourenane, chef d’études et de Leila Namane, sous-directrice de la documentation et des archives.  Soulignons enfin que ces changements ont été suivis par de nouvelles nominations. L’Etat subit, semble-t-il, en ce moment une nouvelle reconfiguration dictée par les nécessités d’une conjoncture politique  et économique très compliquée.

 

 

 


Lire la suite sur Algérie Part.

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites