Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Quand il faut se reposer, il faut !



J’ai trouvé la nouvelle tellement sympa que j’ai eu envie de lui consacrer un billet et puis un autre. Je déteste me montrer ingrate à l’égard des nouvelles qui font du bien. Celles qui vous boostent le moral quand elles vous tombent dessus sans crier gare ! J’en parle aujourd’hui, histoire de lui rendre hommage, sachant que je n’aurai plus l’occasion de le faire, sauf s’il venait à passer l‘arme à gauche mais que Dieu nous le préserve quand même. 
Je n’irai pas jusqu’à lui souhaiter d’aller paître une herbe plus verte ailleurs, auprès de son Créateur, même si je ne nie pas avoir quelquefois souhaité qu’il se calme un peu. Parce que si lui se montrait infatigable, l’aspect cocasse que prenaient ses  anecdotes en a irrité plus d’un. Inutile de m’écrire pour me demander son identité. l’important c’est qu’il se porte bien après nous avoir mis la frousse de notre vie. C’est vrai que personnellement je ne l’aurai jamais imaginé hors de la grand-messe des prochaines élections mais la santé, c’est tellement précieux que l’on se dit pour lui, parce que lui ne le fera pas, au diable toutes ces manifestations qui vous usent les artères. C’est quand même pas de chance ! Quand le cœur vous dit qu’il en a assez d’avaler les kilomètres que vous lui commandez et que vous ne pouvez plus lui imposer le rythme effréné qui était le sien, vous n’avez plus d’autre choix que de vous mettre en retrait tout en regardant les autres s’essouffler à leur tour pour en faire au moins autant. Que l’on se rassure ! 
Il n’y aura ni d’aussi vif, ni d’aussi éloquent, ni même d’aussi doué pour s’arranger avec la vérité. On retiendra de lui qu’il n’aura rien épargné aux diverses opinions publiques et autres comme histoires maladroitement peaufinées. 
Mais lui, au moins, aura eu l’ingéniosité, pour ne pas parler d’effronterie, d’en inventer à foison et d’en user à volonté pour faire le show. Il aura, en fait, bien mérité de lever le pied même si, à plus de 80 ans, il le fait contraint, notamment, par un corps qui ne répond plus aux impératifs de la fonction. On devine que cela a dû en réjouir certains. Quelques anciens encore de ce monde, pardi !  
M. B.


Lire la suite sur Le Soir d'Algérie.

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites