Des matchs prévus à Laâyoune

l’Algérie boycottera-t-elle la CAN-2019 ?



Par Sadek Sahraoui Le Maroc prévoit de présenter officiellement sa candidature pour organiser l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en lieu et place du Cameroun. Le ministère marocain de la Jeunesse et des Sports et la Fédération royale marocaine de football n’attendent que l’approbation de Mohammed VI pour présenter officiellement, au plus tard la semaine prochaine, leur candidature à la CAF.

Une source proche du Makhzen a confié à la presse que le président de la Confédération africaine de football se rendra bientôt à Rabat pour étudier la candidature du Maroc et visiter les installations et infrastructures sportives, ainsi que les hôtels et villes, dont Tanger, Agadir, Marrakech, Rabat et Casablanca. Jusque-là rien d’anormal.

La visite du premier responsable de la CAF commence à poser problème dès lors qu’il est annoncé son intention de se rendre aussi dans la ville occupée de Laâyoune pour y visiter son stade que l’on dit prêt à l’emploi. Il semblerait effectivement que le Maroc veuille en faire une ville hôte et donc exploiter cette CAN pour imposer le fait accompli coloniale à l’Afrique.

Vraie info ou intox ? Difficile à dire. Il est toutefois difficilement imaginable que la CAF tombe dans le panneau et participe à renforcer la politique coloniale marocaine au Sahara Occidental occupé. Les responsables de la Confédération africaine de football ont jusque-là toujours été respectueux du droit international concernant le Sahara Occidental car ils savent qu’au moindre écart de leur part, c’est toute la CAF qui risquerait de voler en éclats. Iront-ils jusqu’à courir ce risque cette fois pour les «beaux yeux» de Mohammed VI ?

La Confédération africaine de football a, rappelle-t-on, décidé vendredi 30 novembre de retirer au Cameroun l’organisation de la compétition de football continentale, prévue en juin 2019. La cause ? Des retards dans les travaux. Et depuis, la CAF cherche un nouveau pays organisateur.

Selon les observateurs, l’heureux élu devrait faire partie d’un groupe restreint de nations comprenant l’Algérie, le Maroc, l’Afrique du Sud et l’Egypte. L’un d’eux aura sûrement le quitus de la CAF pour remplacer le Cameroun.

S. S.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites