Confédération Africaine de football

L’organisateur de la CAN-2019 sera connu demain



C’est demain que sera connu l’organisateur de la CAN-2019, à la suite d’une réunion du comité exécutif de la CAF qui se réunira à Dakar, au Sénégal, où ont lieu, depuis hier, les cérémonies de remise des prix aux meilleurs footballeurs africains.

Les membres de l’exécutif de l’instance africaine devront se prononcer entre deux candidatures, égyptienne et sud-africaine. La Confédération africaine avait retiré, le 30 novembre dernier, l’organisation de la CAN-2019 au Cameroun en raison des «retards» enregistrés dans la préparation. Quelques jours plus tard, la CAF avait lancé un appel à candidature.

Si, jusque-là, l’option qui se dessinait, pour remplacer le Cameroun, était une candidature marocaine, il s’est avéré finalement que ce pays nord-africain n’était «pas intéressé» par cette CAN. La Fédération égyptienne, qui, dans un premier temps, s’est prononcée pour une CAN-2019 au Maroc, a fini par déposer une proposition.

Il y a eu également l’Afrique du Sud. A priori, il apparaît que c’est le pays des Bafana Bafana qui a les faveurs des pronostics même si le fait d’avoir organisé tout récemment une CAN (2013) joue en sa défaveur.

L’Egypte, dont la dernière CAN en tant qu’organisateur remonte à 2006, fait face par contre à un problème de sécurité. Ce n’est qu’en février dernier que les supporters ont été ré-autorisés à accéder aux stades, et avec un nombre extrêmement réduit, après une interdiction qui a duré près de six ans, à la suite de l’émeute qui a éclaté au stade de Port-Saïd, en février 2012, durant un match et qui a fait 73 morts. En tout cas, l’organisateur de la CAN-2019, prévue cet été, et pour la première fois avec 24 équipes, sera dévoilé demain.

«La Guinée accepte d’organiser la CAN-2025», selon Ahmad ahmad

Le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, a déclaré, hier, depuis Conakry, la capitale guinéenne où il effectuait une visite, que les autorités de ce pays ont finalement accepté d’organiser la CAN-2025, au lieu de l’édition de 2023, qui leur a été attribuée en 2014.

«Je me réjouis de l’acceptation du décalage de l’organisation de la CAN en Guinée pour 2025, et je suis fier que le président de la République de Guinée, Alpha Condé, ait lui-même accepté le décalage», a indiqué le président de l’instance africaine.

Ce décalage, il faut le signaler, était devenu nécessaire après le retrait de la Can-2019 au Cameroun. L’organisateur de cette édition devrait par contre être connu demain. Le Cameroun s’est vu ainsi attribuer la CAN-2021, et la Côte d’Ivoire, qui devait organiser cette dernière, a été «décalée» à 2023. Un glissement qui, apparemment, n’a pas plu aux autorités ivoiriennes, qui sont pour l’instant les seules à n’avoir pas répondu officiellement à cette «proposition» de la CAF.

Dans une première réaction, la Fédération ivoirienne de football avait estimé que la décision d’attribuer la CAN-2021 au Cameroun sans avoir au préalable discuté avec la partie ivoirienne était, pour le moins, «indélicate». Pour Ahmad Ahmad, même la Côte d’Ivoire n’est pas prête pour organiser une CAN en 2021. En tout cas, c’est tout le calendrier de la compétition africaine qui s’en trouve chamboulé après le retrait de la CAN-2019 au Cameroun.

Il y a quelques jours seulement, le président de la CAF avait déclaré, au sujet de la Guinée, que de toute façon il n’y avait pas de demande d’organisation d’une CAN par la Guinée au niveau de l’instance africaine. Il faut rappeler qu’en 2014, l’exécutif de la CAF s’était réuni pour désigner les organisateurs des CAN-2019 et 2021. Sur place, une troisième CAN (2023) avait également été attribuée à la Guinée.

Aucun appel à candidature n’avait été lancé à ce sujet. Certains observateurs pensaient que le Malgache allait remettre en cause de telles décisions prises sous le règne de son prédécesseur, le Camerounais Issa Hayatou. Il n’en fut rien.


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites