Vous utilisez un bloqueur de publicité.
S'il vous plaît, désactiver le bloqueur de publicité pour continuer à utiliser notre site.

Des travailleurs asiatiques y sont enfermés dans des cages 

les Emirats sombrent dans la barbarie



Par Sadek Sahraoui − Encore une preuve patente que les changements introduits par les Emirats pour assurer un meilleur cadre de vie aux étrangers et davantage de droits n’est qu’une réforme en trompe-l’œil. Dans les faits, les pays du Golfe sont peuplés de  négriers.

Un exemple de cette triste réalité nous a été fourni encore cette semaine par le comportement abject d’un businessman local vis-à-vis de ses employés indiens.  Considérant probablement appartenir à une sorte de race supérieure pour laquelle tout est permis, ce riche émirati n’a rien trouvé de mieux à faire que mettre en cage ses travailleurs. La raison ? Il a voulu les obliger à supporter l’équipe de football des Emirats arabes unis lors d’un match l’ayant opposé à celle de l’Inde dans le cadre de la Coupe d’Asie. Il n’a pas admis en effet que ses employés qu’il estime lui appartenir corps et âme puissent supporter une autre équipe que la sienne.

Une vidéo postée sur la Toile le montrant en train de mettre les pauvres malheureux derrière les barreaux et de les obliger à supporter l’équipe des Emirats a d’ailleurs provoqué jeudi un tollé sur les réseaux sociaux. Le comble dans l’histoire c’est qu’au lieu d’arrêter l’homme d’affaire en question, la police émiratie a préféré coffrer les personnes ayant filmé les victimes. Pour justifier son geste ahurissant, elle a soutenu que «cet incident» reflète «une image déplaisante du fanatisme footballistique». On aura tout vu.

Ce comportement barbare et inhumain, qui a suscité l’ire des internautes de par le monde, soulève encore une fois la question de la persécution des travailleurs asiatiques dans les pays du Golfe arabe. De nombreuses études montrent aux qu’Emirats arabes unis, seuls les étrangers blancs et arabes sont épargnés par le racisme. En revanche, les Indiens, les Pakistanais, les Bangladais et les Philippins qui, dans ce pays représentent pourtant 52,48% de la population totale, sont traités comme des individus de seconde zone. Ces populations sont considérées carrément comme des esclaves. Pour deux fois plus de travail, les Indiens sont moins payés que les Blancs et les Arabes, même s’ils ont le même statut.

S. S.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites