Ali Ghediri

« Oui j’ai un projet de société et je n’ai pas peur de la candidature de Bouteflika »



Le candidat à l’élection présidentielle, le général-major Ali Ghediri, est apparu dimanche matin pour la première fois devant la presse algérienne et étrangère à l’occasion du forum Liberté organisé à l’hôtel Sofitel. 

Ali Ghediri a répondu à de nombreuses questions qui lui ont été formulées par les représentants de la presse nationale ainsi que des activistes politiques venus nombreux pour rencontrer ce général-major à la retraite qui promet la « rupture » aux algériens.

De prime abord, Ali Ghediri a assuré qu’il défend bel et bien un projet de société. « Mon projet est de bâtir une Algérie moderne, tournée vers l’avenir, fière de sa jeunesse et avec un gouvernement mobilisé derrière elle. Quand je dis gouvernement, je parle du ministre jusqu’au Président de l’APC », a plaidé ainsi celui qui fut par le passé haut responsable au ministère de la Défense nationale avant de prendre sa retraite.

Ali Ghediri a fait savoir également qu’il n’a pas peur de la candidature d’Abdelaziz Bouteflika. « Je le dis et redis. Je n’attends pas la candidature d’Abdelaziz Bouteflika et je me suis engagé dans les élections présidentielles pour les gaagner », a expliqué le militaire qui se dit prêt pour partir à la conquête du pouvoir. Ali Ghediri se présente enfin comme un « véritable démocrate » qui veut apporter le changement. Il a parlé, en dernier lieu, de « l’économie de connaissance » et de sa vision de l’avenir de l’Algérie. « Il y aura avec moi une réforme de l’Etat, de la constitution. J’ai parlé de deuxième République. La justice doit être réformée », a expliqué enfin le candidat aux élections présidentielles du 18 avril 2019.

 


Lire la suite sur Algérie Part.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites