Les partis de l’Alliance s’agitent 

annonce imminente de la candidature de Bouteflika ?



Par Hani Abdi − Les partisans du 5e mandat réinvestissent le terrain politique après avoir observé le silence. Les partis de l’Alliance présidentielle se démènent depuis quelques jours pour préparer des actions sur le terrain en faveur d’une nouvelle candidature du président Bouteflika à la magistrature suprême. Ils enchaînent les réunions internes et les déplacements au niveau de leurs structures de base pour visiblement les préparer à un lancement effectif de la campagne pour le 5e mandat.

Des ministres et d’anciens ministres figurent dans le staff de campagne en cours de constitution. Parmi eux, l’incontournable ancien Premier ministre, Abdelmalek Sellal, trois fois directeur de campagne du président Bouteflika, qui devra participer à un regroupement du FLN le 9 février.  Il y a également le revenant Abdelaziz Belkhadem, qui a joué un rôle important dans la campagne pour le 4e mandat. Belkhadem, qui incarne l’aile conservatrice du FLN, aura à contribuer à l’animation de quelques meetings à l’intérieur du pays.

D’anciens membres des gouvernements successifs du président Bouteflika ont été rappelés pour également, dit-on, réussir cette campagne. Certains d’entre eux sont déjà dans le comité national des anciens élus du FLN, qui s’échine à baliser le terrain pour le 5e mandat. On cite, entre autres, Amar Tou, Rachid Harraoubia, Hadi Khaldi, Saïd Barkat, Rachid Benaïssa, Abdelwahab Nouri, Mohamed Djellab, Mounia Meslem, Abdelmalek Boudiaf, Boudjemaâ Talai et Salah Khebri. A ceux-là s’ajouteront Amara Benyounès et Amar Ghoul.

L’accroissement de l’activisme des partisans de la «continuité» intervient une dizaine de jours après la convocation du corps électoral. Les partisans du 5e mandat auraient-ils reçu un signal d’une imminente annonce de la candidature du président Bouteflika à sa propre succession ?

Le FLN, le RND, le MPA et le TAJ se réuniront dans les prochains jours pour mettre en place un plan d’action. Il faut dire que l’urgence, pour eux, est la présentation du «bilan» des 20 années de règne du président Bouteflika. Ce bilan constituera, pour cette «alliance présidentielle», le socle de sa campagne électorale qui sera, selon nos sources, axée sur trois grandes thématiques : la stabilité, le développement économique et la lutte contre la corruption.

H. A.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites