Kohler

Le peuple du Sahara occidental a besoin que ce conflit prenne fin



L'Envoyé personnel du Secrétaire général de l'Onu, Horst Kohler, a affirmé vendredi à Genève que le peuple du Sahara occidental occupé "a besoin et mérite que ce conflit prenne fin", insistant sur le fait de trouver un "compromis". "Cette réunion a montré que toutes les délégations sont conscientes du fait que de nombreuses personnes, en particulier celles qui sont directement touchées par le conflit, placent leur espoir dans ce processus", a-t-il dit dans une conférence de presse à l'issue des travaux de la 2e table-ronde sur le Sahara occidental, estimant que "les coûts de ce conflit, en termes de souffrance humaine, d'absence de perspectives pour la jeunesse et de risques pour la sécurité, sont beaucoup trop élevés pour être acceptés". Il a appelé les parties en conflit, le Maroc et le Front Polisario, à travailler "sans relâche" à la recherche d’un "compromis", affirmant qu'"avec tous les hauts et les bas inévitables, nous ne devons pas perdre de vue que la population du Sahara occidental a besoin et mérite que ce conflit prenne fin". L'ancien président allemand, qui a tenu à féliciter toutes les délégations, a indiqué que la première table-ronde de décembre dernier a été considérée comme une "étape modeste mais encourageante" dans la recherche d'une solution au conflit du Sahara occidental. "Cette fois, mon intention était de consolider la dynamique positive créée par la première réunion et de commencer à aborder des questions plus substantielles", a-t-il expliqué, avouant que "cela n’est pas et ne sera pas facile". Pour lui, il reste encore "beaucoup de travail" et "personne ne devrait s'attendre à un résultat rapide", en raison du fait que de "nombreuses positions divergent toujours fondamentalement". Cependant, il estime qu'être capable de s'écouter les uns les autres, même en cas de controverse, est "une étape importante pour renforcer la confiance", soulignant que des efforts réels sont "nécessaires" pour "créer la confiance nécessaire afin de progresser". "J'ai donc encouragé les délégations à explorer les gestes de bonne foi et les actions concrètes allant au-delà de la table-ronde", a-t-il dit avant de lire le communiqué final de la rencontre.   MondeAfrique


Lire la suite sur Radio Algérienne.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites