Un mouvement de redressement lancé contre la direction du RND



Par Hani Abdi − Le mouvement de redressement du RND prend forme. Une première réunion a été tenue à Oran. Les participants, qui affirment être originaires des différentes wilayas, s’élèvent contre la direction actuelle du parti, à sa tête Ahmed Ouyahia, qu’ils veulent faire dégager.

«La politique suivie par la direction actuelle a eu de graves répercussions sur le parti et a terni son image auprès des Algériens», dénoncent les frondeurs dans une déclaration rendue publique. Leur but est donc de faire partir Ouyahia et tous ceux qui ont dirigés le RND avec lui ces cinq dernières années.

Dans leur déclaration, ils énumèrent les griefs retenus contre la direction actuelle et plus particulièrement contre le secrétaire général, Ahmed Ouyahia. Ils évoquent la marginalisation et l’exclusion de cadres et de militants au point de vider, selon eux, le parti de sa sève. Ces frondeurs dénoncent dans ce sillage «l’intrusion de l’argent sale dans cette formation politique à travers d’affairistes qui auraient une le bras long notamment dans les nominations de délégués et de coordinateurs régionaux».

Ils considèrent ainsi que le RND s’est au fil des ans éloignés de sa ligne directrice pour laquelle il a été créé, à savoir «défendre les intérêts du pays et de la nation et d’être aux côtés du peuple».

Ces frondeurs se démarquent ainsi du comportement politique d’Ahmed Ouyahia et de ses proches collaborateurs qui ne représentent nullement le parti. Ces frondeurs affirment avoir déjà participé en 2013 dans le mouvement de redressement qui a conduit l’actuel secrétaire général, Ahmed Ouyahia, à jeter l’éponge. Vont-ils rééditer le coup ?

H. A.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites