Le président du M Ouled Chebel tire la sonnette d’alarme



Leader incontestable de la division nationale 3 de basket-ball, sans aucune défaite après 23 matchs joués, l’équipe de Ouled Chebel (MOC), affilée à la Ligue régionale Centre de basket-ball (LRCBB), qui vise l’accession en division nationale 2, vit une période très délicate en raison de la situation financière critique qui menace l’avenir de l’équipe. 
Située à 25 km au sud de la capitale, rattachée administrativement à Birtouta dans la wilaya d’Alger, la commune de Ouled Chebel, selon le président du MOC, M. Abdelkader Atif, est l’une des communes les plus pauvres de la capitale, avec un budget dérisoire. «Nous avons une équipe jeune, créée en 1999, et compétitive qui n’a perdu aucun match cette saison avec comme objectif d’arracher l’accession. Nous sommes leaders de la Division nationale 3 et nous allons entamer les play-offs incessamment, mais au rytme où vont les choses avec la crise financière et l’absence de l’aide nécessaire, hormis la subvention dérisoire des autorités, on risque de déclarer forfait», nous dira le président Atif, qui a pris attache avec notre rédaction, pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur la situation du basket-ball dans cette localité de la capitale. «Figurez-vous que le MOC dispose de 11 catégories entre garçons et filles avec une équipe séniors hommes qui domine le championnat. Les moyens sont très limités et les joueurs séniors n’ont que cette discipline pour subvenir aux besoins de leurs familles respectivement. Cela fait des mois qu’ils n’ont pas été régularisés au même titre que les entraîneurs y compris ceux des jeunes catégories. Jusqu’à quand nous allons leur donner de faux espoirs. Si on arrive à terminer la saison dans de telles conditions, je ne pense pas que nous pourrons poursuivre notre mission la saison prochaine, poursuit M. Atif qui regrette l’absence de sponsors pour aider cette équipe. Nos dettes se chiffrent à des dizaines de millions de centimes notamment chez notre équipementier entre autres. L’APC, que nous remercions, nous soulage en mettant à notre disposition un bus pour le transport des joueurs pour les différents déplacements, mais cela est insuffisant». Entraînée par Maâmar Berriche, l’ancien entraîneur du NB Staouéli, enseignant à l’ITS de Aïn Bénian, a pris en main la barre technique du MOC après son départ de l’USM Blida qu’il a quitté en novembre dernier, l’équipe de Ouled Chebel, composée des joueurs du cru, espère arracher son accession en D2 qu’elle a ratée la saison dernière, pour peu que les autorités locales l’aident dans sa quête !
Ah. A.


Lire la suite sur Le Soir d'Algérie.



Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites