Immigration, drogue, contrebande, corruption et terrorisme

L'ANP sur tous les fronts



En pleine période de transition politique, la sécurité et la stabilité de l'Algériesont placées au risque élevé. Les frontières terrestres qui s'étendent sur plus de 6 340 km : Libye 982 km, Mali 1 376 km, Mauritanie 463 km, Maroc 1 559 km, Niger 956 km, Sahara occidental 42 km et Tunisie 965 km, font l'objet, depuis le début du soulèvement populaire pacifique, d'une hausse sans précédent de trafic en tous genres. En plus de la lutte contre la corruption ciblant certains hauts responsables de l'Etat impliqués dans des affaires de dilapidation de deniers publics, l'ANP fait face à d'autres fronts, notamment le terrorisme, la contrebande, le trafic de drogue, d'armes et également l'immigration clandestine et le trafic d'or aux frontières du pays.

En sécurisant plus de 6 000 kilomètres de frontières terrestres, les forces de l'Armée nationale populaire font face à une hausse sans précédent de la contrebande, du trafic d'armes, de drogue et d'or. Chaque jour, de nouvelles arrestations de trafiquants sont effectuées. Depuis le début de l'année 2019, une centaine de trafiquants de drogue ont été appréhendés par les différents détachements et régions militaires. Quelque 3 000 immigrants subsahariens et africains ont également été interceptés depuis le début de l'année en cours. Concernant le trafic d'or qui sévit au sud du pays, ce fléau a connu une hausse très inquiétante durant les trois premiers mois de l'année en cours. Avec un peu plus de 176 tonnes d'or, l'Algérie occupe la 25e place mondiale et la 3e des pays arabes par ses réserves, selon le dernier classement du Conseil mondial de l'or (CMO) de février 2018. En Afrique, l'Algérie occupe la première place devant l'Afrique du Sud (29e), la Libye (31e), le Maroc (59e) et la Tunisie (77e).

Les réserves souterraines d'or de l'Algérie sont estimées financièrement à plus de dix milliards de dollars. Avec autant de richesses dont l'Algérie néglige l'exploitation à cause du recours aux hydrocarbures, à portée de main pourtant, les orpailleurs en ont fait un trafic organisé. Fort heureusement, la présence des troupes de l'ANP aux frontières a permis d'arrêter, depuis le début de l'année en cours, plus de 2 000 orpailleurs étrangers et locaux. Pour la seule journée du 16 avril passé, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements de l'ANP ont arrêté, lors d'opérations distinctes menées à Djanet/4e Région militaire, Tamanrasset et In Guezzam/6e RM, 115 orpailleurs et saisi trois détecteurs de métaux, 49 groupes électrogènes, 26 marteaux-piqueurs, 17 sacs de mélange de pierres et d'or brut, trois véhicules tout-terrain, 134 grammes de mercure et divers autres objets.

Dans le même contexte, des éléments de la Gendarmerie nationale ont saisi, à Biskra et Ouargla/4e RM, 9 240 unités de tabac d'une valeur estimée à 277 millions de centimes, ainsi que 763 unités de différentes boissons, tandis que 03 narcotrafiquants en possession d'un kilogramme de kif traité ont été appréhendés à Tébessa/5e RM. Par ailleurs et dans le cadre de la lutte contre l'immigration clandestine, des éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté neuf immigrants clandestins de différentes nationalités à Tiaret/2eRM. Le 15 avril passé, des détachements de l'Armée nationale populaire, en coordination avec les éléments de la Gendarmerie nationale et des Douanes, ont arrêté, lors d'opérations distinctes à Djanet/4e RM, Tamanrasset et In Guezzam/6e RM, 174 orpailleurs et saisi trois véhicules tout-terrain, 50 groupes électrogènes, 36 marteaux-piqueurs, deux détecteurs de métaux et 08 sacs de mélange d'or brut et de pierres.

D'autre part, des éléments de la Gendarmerie nationale ont intercepté, à Mila/5e RM, trois 03 narcotrafiquants en leur possession 333 grammes de cocaïne, tandis que 516 unités de différentes boissons ont été saisies à Biskra/4e RM. Le 14 avril dernier, et toujours dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, des détachements combinés de l'Armée nationale populaire ont arrêté, lors d'opérations distinctes menées à Tamanrasset/6e RM, 25 orpailleurs et saisi deux détecteurs de métaux, un marteau-piqueur, un groupe électrogène et un broyeur de pierres.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites