L’occupation par Israël refusée par la palestine.. La Nakba commémorée hier



le 15 mai a lieu une catastrophe engendrée par la création de l’Etat d’Israël, qui a poussé à l’exode 800 000 Palestiniens, sans aucune possibilité de retour.

Le président américain et Netanyahou ne pourront jamais empêcher les palestiniens de réclamer l’indépendance. Les palestiniens ont commémoré hier, le 71e anniversaire de la Nakba. Ils refusent de céder au diktat de Washington qui tente l’annulation des revendications des palestiniens au bénéfice d’Israël. le 15 mai a lieu une catastrophe engendrée par la création de l’Etat d’Israël, qui a poussé à l’exode 800 000 Palestiniens, sans aucune possibilité de retour. Le 15 mai est un jour funeste pour les Palestiniens. C’est l’anniversaire de la Nakba : la catastrophe. L’occupation de la palestine par Israël a été accompagnée, tout au long de l’année 1948, par des massacres, par des déplacements forcés de population, par l’expulsion de 700 000 Palestiniens de leur terre natale. Chaque jour, le peuple palestinien, qu’il vive en Israël, en exil ou en territoire occupé, est victime de la politique d’apartheid, d’occupation et de colonisation de l’État d’Israël. Arrestations arbitraires, terre confisquée, colonisation galopante. Pour bien l’affirmer, Trump et Netanyahou, qui bafouent en toute impunité le droit international, ont pris en 2018 deux décisions emblématiques : le transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem, au mépris de toutes les résolutions de l’ONU, et la loi dite «État-nation du peuple juif» qui officialise la politique d’apartheid menée par l’État d’Israël. Le président américain qui fait tout pour empêcher les palestiniens de ne bénéficier d’aucun droit, a reconnu El Qods occupé capitale d’Israël. La décision illégale a été dénoncée par la communauté mondiale. Washington n’accorde aucune importance au droit mondial et ne prend pas en considération les appels de l’ONU de respecter la légalité mondiale. Pour le président américain, seul Netanyahou, le premier ministre d’Israël, a de l’importance. Hier, la Ligue a réaffirmé dans un communiqué qu’elle continue d’appuyer la lutte du peuple palestinien et sa fermeté sur sa terre face à l’occupation israélienne. La Ligue a également appelé la communauté internationale à faire des pressions sérieuses et immédiates sur Israël (puissance occupante) pour qu’il mette fin à ses attaques et pratiques répressives et à ses violations quotidiennes contre les droits du peuple palestinien. Elle a également demandé de mettre fin aux politiques de discrimination et l’imposition de lois racistes, contre les Palestiniens habitant dans les territoires de 1948.Certains pays de la Ligue arabe sont complices avec Israël dans la répression contre les palestiniens. La coalition arabe dirigée par l’Arabie saoudite contre le Yémen est composée de pays du monde arabe hostiles aux musulmans. Ces pays participent aux crimes de guerre contre les civils et font allégeance au président américain, même contre El Qods.
Mounir Abi


Lire la suite sur Le Temps.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites