Accidents de la route durant le Ramadhan

Augmentation du nombre des décès



Le nombre de morts enregistrés dans les accidents de la route au cours de la première quinzaine de ramadhan a augmenté de 3 % par rapport à la même période de 2018, a indiqué Nait El-Hocine, DG du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR).

C'est pour cette raison que le CNPSR a procédé ce lundi au lancement d'une opération de sensibilisation à la sécurité routière du 20 au 29 mai, au niveau des Sablettes. Le choix du mois de Ramadhan n'est pas fortuit, celui-ci étant, malheureusement, une période où le nombre d'accidents est revue systématiquement à la hausse, notamment à l'approche du moment de la rupture du jeûne vu l'empressement des automobilistes à rejoindre leurs domiciles et l'excès de vitesse qui en découle. « Organiser des campagnes de sensibilisation et de prévention sur les dangers de la route est devenu une coutume pour le CNPSR, particulièrement à l'occasion du mois de ramadhan où les automobilistes affichent souvent un manque de concentration au volant, une somnolence et une fatigue, ce qui augmente le risque d'accidents et le nombre de victimes durant cette période », a déclaré Nait El-Hocine.

Lors de cette campagne, qui se déroulera au niveau des Sablettes à Alger, le centre organisera des ateliers éducatifs pour les enfants, en plus des notions de conduite qui seront données aux visiteurs à travers un simulateur de conduite installé pour l'occasion. Les visiteurs des Sablettes seront invités à découvrir deux ateliers. Un atelier dédié à l'information et aux conseils où seront présentés des statistiques se rapportant aux accidents de la route ainsi que des indications pour prévenir les risques. Le deuxième atelier, quant à lui, sera dédié à des animations. Avec des casques de réalité virtuelle diffusant des vidéos à 360°, les visiteurs pourront expérimenter en 3D des situations d'accident, de conduite dangereuse et même un crash test. Ceci devrait permettre une prise de conscience quant aux dangers de la route, entraînant par la suite un comportement plus apaisé au volant. De plus, un circuit d'éducation routière animé par la DGSN est également proposé afin d'éduquer les enfants au respect du code de la route et préparer ainsi les futurs conducteurs à acquérir les bons réflexes au volant.

Par ailleurs, et pour ce qui est du bilan des accidents de la route survenues au premier trimestre de l'année 2019, le CNPSR a fait état de 5 444 accidents causant la mort de 681 personnes et des blessures à 7 457 autres. Les statistiques rendues publiques par le même centre révèlent que, par rapport à 2018, une hausse du nombre d'accidents a été enregistrée au cours du 1er trimestre de l'année en cours 2019, soit 3,15 % , ainsi qu'une augmentation du nombre des blessés, soit 1,25 %, tandis que le nombre de morts a connu une baisse de l'ordre de 1,02 %.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites