BAC

Plus de 674 000 candidats attendus



Plus de 674 000 candidats se présenteront, dès ce matin dimanche 16 juin, aux épreuves du baccalauréat (session 2019) à travers tout le territoire national, répartis sur 2339 centres de déroulement.
Sur les 674 831 candidats dont 411.431 scolarisés et 263 400 libres, 54,56 % sont des filles, selon les statistiques du ministère de l'Education nationale.
4226 candidats détenus passeront également les épreuves du baccalauréat répartis sur 43 établissements pénitentiaires agréés par le ministère de l'Education nationale en tant que centres d'examens, sous la supervision de l'Office national des examens et concours (ONEC).
Pour garantir le bon déroulement des épreuves qui s'étaleront sur cinq jours, le ministre de l'Education nationale, Abdelhakim Belabed a affirmé que les procédures habituelles seront reconduites cette année, à l'instar de la demie heure supplémentaire et des deux sujets au choix pour chaque matière et chaque filière.
Concernant l'heure d'ouverture des centres d'examen du Baccalauréat, le premier responsable du secteur a fait savoir que les portes seront ouvertes à 7H30 et l'entrée pour tous les candidats se fera à 8H00, soulignant que les retardataires pourront, jusqu'à 8H30, rejoindre les classes d'examen avec la consignation de leurs noms sur des registres de retard. Le ministre a tenu à préciser qu'aucun retard ne sera autorisé au-delà de cette heure (8H30).
Les mêmes dispositions sont applicables pour les épreuves de l'après-midi qui débuteront à 15H00, a-t-il ajouté, expliquant que l'ouverture des portes aura lieu à 14H30, et que tout candidat retardataire verra son nom consigné sur le registre prévu à cet effet.
Par ailleurs, le ministre a annoncé que des bus seront mobilisés, au niveau de chaque wilaya, pour assurer le transport des candidats des zones éloignées.
A cette occasion, M. Belabed a appelé les parents des candidats à repérer les centres d'examen à l'avance pour éviter les retards le jour J.
Parmi les autres mesures relatives à la sécurisation du baccalauréat et à la garantie de sa crédibilité, le ministère de la Défense nationale (MDN) a doté les annexes de l'ONEC d'appareils de brouillage, en vue de lutter contre la fraude électronique lors de cet examen.
M. Belabed a affirmé que ce genre de mesures coercitives de lutte contre la fraude "a démontré son efficacité et a permis de réaliser des résultats positifs ces dernières années, notamment avec la création de l'Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux technologies de l'information et de la communication relevant du ministère de la justice, doté des moyens juridiques et réglementaires nécessaires".
La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mobilisé 18.000 policiers à travers le territoire national pour veiller à la sécurisation des examens du baccalauréat 2019.
Les forces de police se déploieront également au niveau des périmètres extérieurs des centres d'examen et assureront l'acheminement et la distribution en toute sécurité des sujets d'examen à travers tous les centres ainsi que le transport des copies vers les centres de compostage.
De son côté, le Commandement de la Gendarmerie nationale a mis en place un dispositif sécuritaire spécial encadrant le déroulement des examens de fin d'année scolaire des trois paliers de l'enseignement général (primaire, moyen et secondaire), à travers un plan spécial prévoyant la mobilisation des moyens humains et matériels nécessaires au bon déroulement de ces examens au niveau des 48 wilayas et la sécurisation des centres d'examen et de leurs périmètres relevant des territoires de compétence de la Gendarmerie nationale.
Les résultats du baccalauréat seront annoncés vers le 20 juillet prochain.
M.D.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites