Affaire des «deux passeports»

Haddad écope de six mois de prison ferme



...

Par Mounir Serraï – L’ancien président du FCE, Ali Haddad, a écopé de six mois de prison ferme dans l’affaire des «faux passeports» pour laquelle il a été jugé au tribunal de Bir Mourad Raïs. Lors de l’audience, qui s’est déroulée le 3 juin dernier, le mis en cause a nié avoir tenté de fuir l’Algérie, affirmant qu’il s’apprêtait à se rendre en Tunisie pour des vacances.

Ali Haddad avait été arrêté le 31 mars au poste frontalier d’Oum Tboul en possession de deux passeports ainsi que de la somme de 5 000 euros et 100 dollars. Il était sur le point de quitter le territoire national. Il est poursuivi pour «faux et usage de faux» et «fausse déclaration». Il a affirmé devant le juge avoir obtenu le deuxième passeport grâce à une note de l’ancien ministre de l’Intérieur et actuel Premier ministre, Noureddine Bedoui. Ce dernier a été demandé par la défense comme témoin, mais n’est pas venu.

Les avocats de la défense d’Ali Haddad ont demandé la relaxe. Le procureur de la République a requis 18 mois de prison ferme contre l’homme d’affaires Ali Haddad et un autre prévenu, Ahcène Boualem, directeur au ministère de l’Intérieur, qui serait à l’origine de la délivrance d’un second passeport à l’homme d’affaires.

M. S.


Lire la suite sur Algérie Patriotique.

Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie
Babalweb Annonces Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites