Confidentiel. Hamel, Berrachedi et « Kamel le Boucher »

les révélations fracassantes d’un ex-commissaire de Kouba



La police algérienne risque d’être ébranlée prochainement par un énorme scandale qui pourrait entacher dangereusement son image. Abdelghani Hamel, l’ex-patron de la DGSN, a été officiellement convoqué dimanche passé par le tribunal de Blida pour être entendu dans le cadre de l’affaire de l’ancien chef de la sûreté de la wilaya d’Alger Noureddine Berrachedi et de ses relations avec le milliardaire sulfureux et controversé « Kamel le Boucher », le principal suspect dans le scandale de la cocaïne du port d’Oran. 

Pour l’heure, le statut de Hamel est uniquement « témoin ». Mais, la situation peut rapidement changer d’autant plus que l’ex-puissant patron de la DGSN a été privé de ses passeports et ne peut plus se déplacer à l’étranger, nous confient plusieurs sources judiciaires.

Mais les futures complications de Hamel risquent de survenir à cause des rebondissements majeurs que promet le dossier de Berrachedi. Officiellement placé sous contrôle judiciaire, le 23 mai dernier, pour exploitation de fonction à des fins personnelles et abus de pouvoir qui lui ont valu sa suspension de son poste début 2018, l’ex-patron de la police dans toute la wilaya d’Alger a été placé sous mandat de dépôt depuis le 3 juin dernier à l’issue d’une longue audition par le juge d’instruction du tribunal de Blida.

Un séjour en prison qui risque de durer encore longtemps. Et pour cause, la justice va obtenir dans les jours à venir un témoignage inédit concernant les relations controversées établies entre Berrachedi et « Kamel le Boucher ». Le commissaire principal Amzert Said, chef de la 6e sûreté urbaine de Kouba entre 2011 et 2012, s’apprête à déposer plainte au niveau de la Cour de Blida contre Nourredine Berrachedi.

Dans le sillage de cette plainte, cet ex-commissaire de police va révéler aux juges des éléments troublants sur les « services rendus » par Berrachedi à « Kamel le Boucher ». D’après Amzert Said, Nourredine Berrachedi, qui était commissaire divisionnaire et adjoint chef de sûreté de wilaya d’Alger en 2012, avait exercé de très fortes pressions sur lui pour le contraindre à recevoir « Kamel le Boucher » comme un « roi » dans les locaux du commissariat tout en l’accompagnant dans toutes ses démarches nécessaires pour accomplir la moindre de ses lubies. Connaissant la réputation sulfureuse de Kamel Chikhi, le commissaire Amzert Saîd a refusé d’obtempérer à ces instructions incompréhensibles.

Son entêtement va lui valoir une incroyable mésaventure judiciaire qui le mènera à la prison pendant pas moins de 3 années. Nourredine Berrachedi va, effectivement, se venger contre Amzert Saîd en lui « fomentant » une étrange affaire de corruption. D’abord relevé de ses fonctions en 2012, un rapport de la Police judiciaire de la Wilaya d’Alger va accuser Amzert Saîd d’avoir touché un pot-de-vin de la part d’un certain Ghazel Walid, un repris de justice originaire de Koléa dans la wilaya de Tipaza. Il s’avère qu’en 2011, l’ex-commissaire de la sûreté urbaine de Kouba a acheté une voiture Renault Clio auprès de Ghazel Walid. Mais il finira par rendre cette voiture à son ancien propriétaire. Or, ce dernier n’avait pas restitué la totalité de la somme qu’il devait à Amzert Saîd.  Frappé par un mandat d’arrêt à cause de son implication dans une affaire d’émission de chèques sans provision pour le montant de 3 milliards de centimes, Ghazel Walid avait fini par se rendre aux services de la sûreté de la wilaya d’Alger.

Juste après cette reddition, Amzert Saîd a été arrêté et accusé de corruption dans une banale affaire de vente de véhicules. Un scénario peu convaincant pour inculper officiellement cet ancien commissaire qui va se retrouver ainsi pendant 3 années en prison. Une vengeance terrifiante dont fut victime un officier de police qui avait refusé de courber l’échine à « Kamel le Boucher » et ses acolytes au sein de la DGSN.

 


Lire la suite sur Algérie Part.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites