CAN 2019/ Algérie-Côte d’Ivoire

Bamlak Tessema sous la « dictée » d’une « VAR » fantomatique ! »



Le grand classique de l’Afrique du football entre l’Algérie à la Côte d’Ivoire a été confié à l’un plus grands arbitres du continent, l’Éthiopien Bamlak Weyesa Tessema (39ans) habitué aux grands rendez-vous avec son style d’arbitrage préventif basé sur l’aspect communicatif.

Les Ivoiriens appelés également les Éléphants ont voulu emmener les Fennecs sur la dépense physique, où ils excellent sur ce territoire. L’arbitre a essayé d’asseoir ses pouvoirs particulièrement sur les couloirs. Il a sifflé beaucoup de fautes cachées sans pour autant entraver l’enchaînement ou le hacher.

Il a accordé un penalty aux Verts (Bounedjah), conforté par la VAR,que ce dernier mit en l’air. Il a également privé Youcef Atal de la même sentence que cette même technique de la VAR n’a pas voulu analyser comme cela est de coutume. Beaucoup de cartons mérités pour témérité. Il y a eu un match dans le match entre Bensebaini et Zaha, qui tourna à l’avantage en fin de parcours de l’Algérien plus calme après le recadrage salvateur de Belmadi.

Désormais, l’issue de ce quart de finale se décida aux tirs au but alternatifs car les Verts étaient plus adroits et surtout plus décisifs. Au suivant !


Lire la suite sur El Watan.

Commentaires

Publier des annonces gratuites

Petites annonces Babalweb Annonces

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites