L'équipe commerciale d'Ould Kaddour maintenue à la Sonatrach



Limogé le 23 avril dernier par le chef de l'Etat Abdelkader Bensalah, l'ancien PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour, a quitté le groupe pétrolier national mais son équipe commerciale est toujours en place ; elle vient d'être sélectionnée par l'actuel PDG, Rachid Hachichi, pour poursuivre sa mission, à savoir : maintenir les négociations commerciales avec des partenaires étrangers et conserver les clients de Sonatrach.

En effet, selon une source généralement bien informée, l'actuel président-directeur général de Sonatrach, Rachid Hachichi, a maintenu l'équipe commerciale installée par l'ex-PDG Abdelmoumen Ould Kaddour, en vue des prochaines négociations commerciales avec des partenaires européens. L'objectif pour Rachid Hachichi est de conserver les clients de Sonatrach en ces temps de crise politique.

En effet, la même source nous a indiqué que Rachid Hachichi a choisi de maintenir à la table des négociations l'équipe commerciale de l'ancien PDG Abdelmoumen Ould Kaddour, pour s'assurer de conserver les marchés avec ses clients européens devant la concurrence des autres pays producteurs de gaz et de pétrole. Les discussions restent ainsi conduites par l'équipe menée par Ahmed Maghizi, vice-président chargé de la commercialisation, et par un groupe de la division économie placé sous la responsabilité de Farid Ghezali. Ce dernier était le bras droit de l'ancien PDG et le vice-président chargé de la stratégie, de la planification et de l'économie à Sonatrach.

Cette approche ne va cependant pas freiner la baisse d'utilisation du gazoduc Transmed, qui dessert l'Italie via la Tunisie et sera utilisé à seulement 50 % de ses capacités. Par ailleurs, Sonatrach s'apprête à renouveler, avant la fin de l'année en cours, le contrat de vente de gaz qui lie la firme publique à la société italienne Edison, pour un volume d'un milliard de mètres cubes/an. Après les trois accords signés en mai et juin entre la firme publique et les italiens Eni et Enel (respectivement 9 et 3 milliards de m3/an pendant dix ans au lieu de 25 auparavant) et le portugais Galp (2,5 milliards de m3/an), le renouvellement d'Edison est un signe que le départ de Kaddour, le 23 avril, n'a pas compromis les négociations entamées avec ses partenaires européens.


Lire la suite sur Le jeune indépendant.



Publier des annonces gratuites

Autres sites

Sciencedz.net : le site des sciences
Le site des sciences en Algérie


Vous cherchez un emploi? Essayer la recherche d'emploi en Algérie

Babalweb Annonces
Babalweb Annonces
Petites annonces gratuites